Conseils avant de créer votre site de petites annonces

 

La thématique des petites annonces est la plus demandée quand un porteur de projet cherche un prestataire. Alors que les autres types de sites Internet représentent en moyenne 2 demandes par mois (à l’exception des market places et des réseaux sociaux qui suivent juste derrière), celui de la petite annonce est d’environ 10 par mois, soit 5 fois plus. Il existe donc un réel engouement, peut-être parce que les demandeurs côtoient souvent les plus grands du marché et qu’ils voient quotidiennement de nouveaux annonceurs. Ils n’ont pas la crainte d’échouer puisque ce type de site s’adresse à tous les sujets !

 

Entre les particuliers et les professionnels qui vont publier une annonce, la notion de gain s’accroît, et les options se conjuguent aussi avec les publicités en ligne. Au bout du compte, l’entrepreneur se dit « et pourquoi pas moi ».

 

Avant d’effectuer une demande de devis quelconque, il nous paraît important que vous ayez à l’esprit certaines informations, surtout si vous avez envie qu’une société vous réponde (une mauvaise demande de devis n’a pas ou peu de réponses sérieuses). Certains pièges sont à éviter aussi. En définitive, BreizhMasters rédige ce document à votre intention, après avoir analysé dans le détail plus de 343 projets de création de ce type de site (et en avoir réalisés également). Nous en avons également créés plus d’une dizaine, ce qui nous permet d’avoir une expertise sur les conseils que nous vous apportons ici même.

 

Donc, nous commencerons par parler de ce qui est le plus demandé, puis de prix, de temps de réalisation, pour finalement tirer des premières impressions, et de fait, des évidences pour ne pas vous tromper dans votre choix de prestataire. Enfin, en dernier lieu, nous parlerons de la formulation de la demande de devis, quelques conseils pour rédiger le cahier des charges fonctionnelles de façon à ce que vous ayez les meilleurs retours, ou du moins exploitables !

 

Les petites annonces dominent les demandes de créations

Sur les 343 projets que l’agence BreizhMasters a étudiés, 76 % des demandes de devis concernent la création d’un site comme le bon coin. 12 % s’adressent à la thématique de l’enfance exclusivement et le reste est éparpillé entre le sport, les loisirs et l’automobile. Nous n’abordons pas ici les annonces de locations saisonnières, nous leur consacrerons un article spécifique. S’il fallait toutefois les greffer à cette étude, ils représenteraient 20 % des demandes (ce qui varier les autres chiffres à la baisse, bien entendu). Au bout du compte, nous dirions alors que 2 types de sites Internet dominent la Toile : les petites annonces comme leboncoin et la location de vacances.

 

Quel type de développement ?

Vouloir un site de petites annonces est un bon début, ensuite il faut chercher un développeur web. Mais doit-il être expérimenté ou un amateur pourrait mener la tâche à son bon terme ? Et que faut-il exprimer ou ne pas exprimer, surtout pour créer un site d'annonces style airbnb ? En combien de temps la personne que vous allez mandater peut réaliser ce site ? Ces 3 questions induisent des réponses qui correspondent au prestataire qui vous conviendrait le mieux.

 

Il faut savoir que la plupart des porteurs de projet ignore si le développement sur mesures est plus adapté que l’utilisation d’un CMS. Certains ont déjà une expérience du web et savent ce qui présente un facteur sécurisant et pratique, d’autres découvrent la situation d’entrepreneur et se laissent guider. Ces derniers vont dans des forums, mais les personnes surfent là-bas sont souvent des prestataires freelance : ils orientent davantage les entrepreneurs en herbe vers des solutions qu’ils maîtrisent, et voilà pourquoi la majorité des demandes cibles un CMS à 62 % ! Comme vous le verrez plus loin, c’est malheureusement une erreur d’orientation.

 

Pour 90 % des porteurs de projets ayant une expérience significative d’une activité sur le Net, tous exigent un site clé en main et réalisé sur mesure en PHP.
Les autres pourcentages se greffent sur du Symphony 2 ou du Cake 3.

Nous voyons qu’il existe plus de personnes sans expérience entrepreneuriale sur Internet que des personnes expérimentées qui verbalise une demande de création d’un site de petites annonces : 38 % veulent un site en PHP et 52 % un CMS, ce qui est cohérent avec cette remarque.

 

Le prix d’un site de petites annonces

Dans cette section, BreizhMasters aborde les prix évoqués à un moment des échanges, que ce soit à la demande du devis ou dans le développement de leurs visions du site, au fil des mails :

 

Croyez-nous, quand un porteur de projet n’a pas d’expérience significative dans le web, et qu’il reçoit une vingtaine de réponses à son appel d’offres, il est vite perdu. Beaucoup stoppent leur projet à ce stade d’ailleurs. Mais pourquoi ? Parce qu’il y a tous les prix et des temps de réalisation complètement différents, ce qui ne lui permet pas de s’y retrouver ! D’autres préfèrent s’en remettre à un spécialiste, à savoir un professionnel qui a déjà un certain palmarès de sites de petites annonces à ses références. D’autres privilégient l’argent, et ils s’en remettent au prestataire le moins cher, et c’est alors que les problèmes surgissent comme vous le constaterez plus loin.

 

Combien de temps pour créer le site Internet

 

Nous constatons qu’un site sur mesure est toujours plus long à être mis en ligne, alors qu’un CMS mâche le travail, ce qui va plus vite. Mais les CMS sont limités aux fonctionnalités développées par la communauté web, alors qu’un site en pur code PHP permet de mettre en place tout ce que l’on veut. Il est d’ailleurs évolutif, alors que le site sous un CMS restera toujours contraint aux limites des modules, si tant est qu’ils soient compatibles entre eux, ce qui n’est pas toujours le cas. Mais c’est une autre histoire que nous n’aborderons pas ici.

 

Si un porteur de projet souhaite avoir une vraie identité graphique, le design du site et le logo doivent être fait sur mesure. C’est beaucoup plus long et plus joli qu’un thème (= template dans notre jargon) acheté tout fait sur un site marchand. Si vous désirez un site différent des autres graphiquement, il faut faire appel à une graphiste professionnelle, soit freelance, soit de l’agence web qui va s’occuper de votre site. Si vous privilégiez le pas cher, il faut acheter un thème tout fait, il vous en coûtera dans les 150 € HT environ. Sauf que ce n’est pas personnalisé, ni personnalisable (ils sont livrés découpés de façon à ce qu’ils ne soient pas modifiés !). Avec une graphiste, comptez une fourchette de prix entre 1 500 € HT et 4 500 € HT.

 

Par ailleurs, si vous achetez votre template tout prêt, vous aurez de toute façon besoin d’un logo (à rajouter dans le prix final), lequel sera limité aux couleurs et au design de ce que vous venez d’acheter. Avec du sur mesure, le projet commence toujours par le logo, c’est l’identité du site. Le design des pages en découle, et non l’inverse. Comme vous le constatez, la démarche est différente, le rendu et la qualité, la personnalisation également.

 

Si vous voulez un site vite fait et/ou pas cher en terme de trésorerie, optez pour un CMS, bien que nous ne vous le conseillerons jamais. Si vous voulez de la qualité et que votre budget le permette, opter pour une création de A à Z, du graphisme au développement web. C’est aussi une question de sécurité et d’absence de failles. Nous en reparlerons plus tard.

 

Comment ne pas se tromper de prestataire ?

Si vous rapprochez le temps de création d’un prestataire freelance avec le prix qu’aimerait payer le porteur de projet, une distorsion apparaît : 52 % veulent un CMS en payant 700 € HT en moyenne, et la réalisation est promise sur une vingtaine de jour, soit en gros un mois de travail puisqu’un mois calendaire représente généralement 22 jours ouvrés. Nous imaginons difficilement un expert en ce type de site Internet travailler à plein temps pour son client pour 700 € HT bruts (il faudra enlever les charges par exemple), soit environ 5 € de l’heure ; ce n’est même pas le SMIG. C’est irréaliste en France :

 

Si vous reprenez les chiffres concernant les prix, 23 % des porteurs de projet ont le budget pour faire le site de petites annonces de type le bon coin. Tout le monde n’a pas la trésorerie à 5 chiffres pour ce type de création - pour d’autres sites, autres que petites annonces, il y en a beaucoup plus -. Nous resterons donc sur le chiffre des 14 % autour des 5 000 € HT, ce qui cadre parfaitement avec les 23 % des sociétés créatrices de sites web affichant plus de 40 jours pour une telle réalisation. Le tarif n’est pas si cher : en faisant le calcul, vous pouvez vous apercevoir que 50 jours en moyenne à 5 000 € HT renvoient environ 16 € HT de l’heure, ce qui est très correct puisque le tarif horaire varie dans la profession entre 50 et 60 € HT.

 

Beaucoup plus que simplement coder…

En définitive, il semblerait que pour ne pas se tromper de prestataire il suffise de regarder le tarif horaire de sa proposition  et non le prix de la mission globale. C’est qu’il ne s’agit pas que de programmer un code, il faut aussi être force de proposition, connaître des problèmes à faire éviter au client, l’aiguiller sur des interrogations, etc. Tout réuni, il est clair qu’il faut un vrai professionnel d’une art, et le rémunérer correctement d’autre part ; à vous de voir quel tarif horaire vous êtes prêts à payer, pour sélectionner celui qui, à compétences égales, s’en rapprochera le mieux.

 

Un dernier conseil, avant de passer aux demandes de devis et au cahier des charges fonctionnelles : sélectionnez un webmaster dans la pays où vous habitez ! Si vous êtes en Belgique, sélectionnez une entreprise belge et si vous êtes en France, optez pour un professionnel en France. Car si le projet se déroulait mal, ce qui peut arriver, comment allez-vous récupérer votre argent, quel moyen de pression avez-vous ?!

 

Voici un exemple d’appel au secours que l’agence web BreizhMasters vient de recevoir alors que ces lignes étaient cours en rédaction, il illustre bien le sujet : « je suis sur le point de finaliser un réseau social avec des développeurs pour lequel je ne suis pas totalement content du résultat. Le projet a duré trop longtemps, afin qu'ils puissent me soutirer un maximum d'argent. A ce jour, à cours de moyen, j'aurais besoin de […] trouver des fonds pour payer mon avocat pour mon activité et passer à l'étape supérieur, c'est à dire le lancement de mon projet. J'ai besoin d'un pro qui accepterait de travailler gratuitement au début ». Un seul webmaster a répondu à cette dernière sollicitation, normal, qui voudrait travailler gratuitement… ?  Ne vous retrouvez pas une telle situation, faites le bon choix dès le départ, en vous souvenant des mauvaises expériences d’autrui, de façon à ne pas répéter les mêmes schémas qu’eux, lesquels mèneraient à des conséquences similaires.

 

Voilà pourquoi nous avons choisi dans les paragraphes suivants, de vous parler du contenu de votre annonce ainsi que du cahier des charges fonctionnelles. Les conseils sont présentés par type de problématique, en soulignant le souci et la solution : du concret et que du concret !

 

Personnaliser un site de petites annonces

Dès la lecture du sujet, un prestataire potentiel comprend qu’il s’agit d’une création faite à partir d’un CMS, qu’un thème Wordpress (le cas le plus fréquent, voir les statistiques en début d’article) a été acheté mais que le propriétaire du site ne le trouve pas tout à fait à son goût ; il faudrait donc apporter des modification graphiques et dans le code également. Le plus souvent, ces thèmes graphiques prêts à l’emploi ne permettent pas de gérer des catégories librement, changer de bannière est aussi un travail d’équilibriste. C’est souvent en raison d’un logo qui ne correspond pas au design du template que le header doit être changé.

 

Le budget disponible est souvent inférieur à 300 € pour ce type de demande, pourtant il y a un travail graphique à faire, et une intégration complexe à réaliser. En effet, les thèmes sont livrés découpés le plus souvent, et le css recolle les morceaux. Or, la graphiste crée un élément unique, ce serait très compliqué de découper de la même manière… C’est donc le webmaster qui devra faire le travail difficile, ce qui représente 3 fois plus de temps qu’une intégration classique, ce qui se retrouve dans sa facturation. En ce qui nous concerne, nous n’intervenons plus du tout sur des projets de cet acabit, c’est trop de temps pour rédiger un devis qui, systématiquement, comporte une proposition de prix trop élevée. Baisser le prix ravirait le client, mais un développeur travaille aussi pour réaliser un profit.

 

En définitive, si vous optez pour la création de votre site de petites annonces via un CMS, assurez-vous AVANT de chercher un spécialiste en programmation web, d’avoir trouvé le template parfait, que vous verriez bien sur votre site sans nécessiter de retouches graphiques. Sinon, vous risquez de galérer dès le début.

 

A propos de la date de livraison

Etant donné que toutes ces petites missions sont chronovores, et que vous allez en avoir plus d’une à déléguer, il faut éviter de donner une date buttoir lors de la demande de devis : la société web vous donnera une estimation réaliste du délai. Le problème en imposant une date de livraison est que le chef de projet va prendre connaissance de vos contraintes, et va conclure que la mission n’est pas réalisable dans ce timing. Vous n’aurez soit pas de réponse, soit un retour vous expliquant qu’ils ne peuvent se charger de la mission. Au mieux, s’il est commercial, il vous donnera une autre date de livraison, mais nous savons bien qu’un devis ne reprenant pas favorablement tous les désirs exprimés, se finit par un refus de votre part.

 

Ne vous y prenez pas à la dernière minute non plus ! Parce que la thématique des annonces a une saisonnalité plus forte à telle période, ou parce que les vacances d’hiver ou d’été approchent, vous pouvez imposer que le travail soit terminé après vos vacances (pour que vous l’exploitiez dès votre retour), ou avant vos vacances (pour profiter de vos congés dans le but de le faire connaître et de travailler dessus), c’est courant. En fait, certaines personnes oublient qu’un professionnel du web est aussi un humain qui a une famille, et qu’il prend des congés comme son client. Quand au fait de lui mettre la pression pour qu’il termine avant son départ, s’il estime qu’il faut 20 jours de développement, comme il n’a pas de baguette magique pour aller plus vite, la date ne sera pas respectée. Aussi, pour ne pas avoir d’ennuis, la communauté web refusera votre mission. Et là, c’est vous qui seriez dans la difficulté. Donc pensez à amorcer les demandes de modifications quelques mois avant la date buttoir idéale, la marge de sécurité vous apportera réconfort, croyez-le bien.

 

Voici un exemple issu du terrain : la personne voulait finaliser son site de petites annonces sous Wordpress avec un thème prêt à l’emploi, puisqu’il ne propose pas toutes les fonctionnalités voulues. C’est difficile à comprendre comment cela est possible, mais souvent, les templates de ces sites d’annonces n’ont pas prévus la distinction entre les offres des particuliers et celles des professionnels, l’optimisation des critères de recherches n’est pas formalisées, etc. C’est pourtant un B. A. BA…  Le premier réflexe de l’agence est de se demander pourquoi un nouveau prestataire est recherché, sachant que ce sont des fonctionnalités basiques : il existe donc un souci, qui fait que la qualité du code est pauvre au point que la personne mandatée n’y arrive plus, ou alors s’est fait avoir sur le prix et passe plus de temps que prévu et refuse d’en faire plus. Dans tous les cas, nous allons penser qu’il y a un problème, et n’allons pas donner suite à la demande de devis.

 

Très souvent ce type de demande e création est accompagné d’une précision : « très urgent ». Or c’est un problème. En effet, un prestataire qui fait du bon travail n’est jamais sans projet, même pas d’une semaine sur l’autre ; s’il arrive que l’on puisse parfois trouver des moments dans un planning pour des interventions non prévues, les différentes interventions ne seraient qu’étalées sur plusieurs semaines, ce qui ne pourrait pas répondre au critère d’urgence. Donc, et c’est la conclusion, une société ni même un freelance ne répondraient pas favorablement à votre sollicitation et votre souci resterait d’actualité.

 

Exprimez bien tous vos besoins…

Quand vous effectuez une demande de devis, il faut exprimer toutes les fonctionnalités que vous souhaitez pour votre site de petites annonces. Il ne suffit pas de dire « je veux un site comme le bon coin » pas plus qu’il est satisfaisant de dire « je veux en première page la même carte de France que le bon coin mais avec une interface plus moderne ». Il est nécessaire d’expliciter la vision mentale que vous avez de votre projet, en prenant le temps de tout écrire. Vous aller voir pourquoi plus loin.

 

Disons-le, tout le monde comprend pourquoi vous ne vous attardez pas sur tous vos besoins : c’est long à faire et c’est rébarbatif, et puis tout les développeurs savent ce qu’est le bon coin. C’est vrai, sauf que savoir ce que c’est, ne signifie pas que tous les professionnels utilisent à fond ce site, et peut-être même que vous-même en désirez le clone, mais que vous ne l’avez pas essayé dans tous les recoins pour savoir précisément comment il marche pour chaque catégorie par exemple…  Si vous ne dites pas au développeur comment vous voulez que fonctionne chaque catégorie, il va faire à son interprétation du modèle que vous lui donnez. Il vous sera compliqué de revenir vers lui au motif que telle fonctionnement pourrait être affiné par exemple, surtout si vous le faites pour chaque catégorie. Vous pourriez vite le surcharger de 2 semaines de travail supplémentaire, ce qui n’était pas prévu ni au planning (il peut avoir d’autres clients de prévus) ni au budget (pendant qu’il travaille en plus pour vous et gratuitement, comment gagne-t-il sa vie ?).

 

Cela pour dire que, afin d’éviter toute surprise fâcheuse d’un côté comme de l’autre, le contenu de la mission doit être précisément défini dans un document. Nous voyons énormément d’appels d’offres circuler, où les porteurs de projets écrivent « j’ai besoin de quelqu’un pour finaliser mon site d’annonces », « mon webmaster n’a plus le temps de terminer », « il ne répond plus à mes sollicitations », « je recherche prestataire sérieux pour finir mon projet et aller jusqu’au bout », « mon développeur m’a lâché », etc. Nous pourrions copier/coller des tartines de ces appels de détresse. Quand tout est défini, et que l’une des partie ne va pas jusqu’au bout de son engagement, il existe heureusement des moyens de le contraindre à terminer ce pour quoi elle s’est engagée.  A condition de n’avoir rien omis au départ.

 

Il est évident que les oublis existent toujours, et qu’il faut de la souplesse côté du développeur, et qu’en faisant appel à un prestataire ayant l’habitude de ce type de site Internet, vous aurez plus de possibilité d’être heureux de la livraison. Mais le plus souvent, un certain nombre de points récurrents sont omis, et il faut bien penser à les préciser avant le développement. En voici quelques uns :

  1. optimiser l'affichage de l'arborescence des catégories
  2. pouvoir paramétrer les messages sur le site
  3. sécuriser le site !
  4. préciser les éléments que vous voulez pour la facturation (les attentes sont parfois très personnelles)
  5. affiner les requêtes de certaines catégories
  6. définir le fonctionnement de la recherche rapide (jamais précisée, et pourtant si importante…)
  7. la formulation du fil d’Ariane
  8. quels éléments voulez-vous rendre visibles et non visibles ?
  9. automatiser les balises meta ou les rendre gérables en Back Office ?
  10. etc.

 

Il vous faut donc quelqu’un d’autonome, capable de comprendre votre projet pour résoudre des problèmes sans avoir à vous envoyer des mails tous les 2 jours, mais aussi force de proposition, et réactif. Une personne qui puisse vous accompagner même après la mise en ligne, et pas du « je vous livre et après vous vous débrouillez ».

 

Quelles options à mettre en place ?

Plusieurs facteurs permettent de gagner de l’argent quand vous exploitez un site de petites annonces : les options. Il existe des options accessibles à tout le monde, que ce soit un particulier ou un professionnel, et il en existe d’autres pour les professionnels seulement. Le but de ce paragraphe n’est pas de dresser une liste de toutes les options imaginables, c’est au porteur de projet de définir ce qu’il veut, après avoir analysé son étude de marché. Il peut même y avoir des options disponibles dans une catégorie ou dans un thème d’annonce, et pas dans les autres.

 

Il est certes important de penser aux options à mettre en place, mais surtout, de les communiquer sans ambiguïtés, en les écrivant telles qu’elles doivent fonctionner d’une part, et si elles doivent ou pas être gérable en back office d’autre part. Par exemple, il est maladroit d’écrire « je veux les mêmes options que sur tel site », car il est possible qu’entre le moment où vous les voyez et le moment où le développeur va voir ce qu’il y a sur ce site Internet, certaines apparaissent ou disparaissent. Nous voyons parfois des agences consoeurs se plaindre sur les forums dédiés au développement web que le client dise « ce n’est pas ce que j’ai demandé », alors que justement, si. Ce cas de figure ne pourrait pas se produire si la demande était explicite et écrite, sans doute possible.

 

De la même manière, des options sont peut-être visibles qu’en passant une annonce, et qu’après un certain temps de diffusion même parfois, ce que ne verra jamais votre webmaster. Car il ne va pas passer des annonces différentes pendant 1 semaine pour étudier tous les cas de figure, afin de rédiger un devis. D’autant que ce devis, vous pouvez le refuser.

 

Si vous désirez une option basique présente sur tous les sites de petites annonces, comme la remontée en tête de liste, il peut être intéressant que vous réfléchissiez à une approche personnalisée !  En définissant des règles de gestion spécifiques à votre site, vous pouvez vous démarquer de la concurrence et faire mieux qu’elle ! Nous vous donnons quelques pistes : la remontée en tête de liste est possible plusieurs fois par jour, par semaine ou tranche de nombre de jour à compter de la publication ?  Est-ce nécessairement automatique ou faut-il une action manuelle ? Au bout de combien de jours faut-il envoyer aux clients une relance pour choisir cette option s’il ne l’a passouscrite ? Quel est son prix : fixe pour tout le monde, moins cher dans certaine situation, plus cher dans certaines catégories, etc. ? Faut-il inclure l’option dans un abonnement hebdomadaire, mensuel, ou dans aucun abonnement (elle serait comprise dans l’abonnement, mais le prix de celui-ci permet d’encaisser plus d’argent d’un coup) ?  Et ainsi de suite pour toutes les autres questions. Idéalement, vous vous êtes interrogés sur toutes les options avant de chercher un prestataire.

 

Pareillement, ne dites pas «  création et installation d'un site de petites annonces identique à leboncoin, mêmes fonctionnalités », car certaines fonctionnalités ne sont accessibles qu’aux annonceurs d’une part, mais c’est surtout que, d’autre part, vous montrez que vous n’avez pas pensé du tout au Back Office. Le Back Office est le panneau d’administration du site, et bien évidement il n’est pas visible des annonceurs. Certes, un bon professionnel a une idée assez fine de ce qu’il faut développer, mais si vous êtes perdu avec sa création qu’il vous livre, comment allez-vous faire ?  Il serait plus sécurisant pour vous d’expliquer ce que vous devez pouvoir gérer dans ce Back Office et comment vous le voudriez. Quand les porteurs de projets web font l’effort de penser chaque point de ce qui va être leur outil de travail, ils trouvent souvent des idées innovantes. Elles font la différence face à la concurrence.

 

Car si vous n’apportez rien de nouveau, pourquoi un particulier viendrait déposer une annonce sur un site inconnu alors que les caciques drainent des centaines d’annonces nouvelles par jour et des milliers de visiteurs uniques quotidiennement ? Vous devez pensez à tout ce qui ferait votre différence, et en faire une plus-value. Il est fréquent à BreizhMasters, que le chef de projet en charge d’un dossier rebondisse sur une idée exprimée par un client, et de fil en aiguille, des fonctionnalités nouvelles voient le jour, ou leurs règles, ou des spécificités intégrées à la newsletter, etc. Vous voyez plus loin à 2 ; en vous reposant sur les épaules de quelqu’un, il ne voit pas plus haut que la hauteur de ses yeux quand même…

 

Surtout, ce qui importe, que ce soit une option ou une autre fonctionnalité, c’est de décrire comment elle doit marcher. Même pour une fonctionnalité similaire, des sites vont la gérer d’une certaine façon et d’autres sites autrement. Vous avez peut-être l’habitude d’un certain fonctionnement, mais peut être que votre webmaster en a une autre : sans précision, vous lui laissez carte blanche, et il est toujours malheureux de revenir sur un programme une fois qu’il est mis en ligne.

 

Faire du local ou du national ?

C’est une question qui a du poids, notamment pour votre argent. Elle ne se pose pas uniquement pour un site de petites annonces, car la problématique existe aussi pour les sites de rencontres, ainsi que pour tout ceux qui partent de rien et qui nécessitent une participation des internautes pour un développement exponentiel de l’attractivité.

 

La plupart des clients optent pour une activité nationale dès la mise en ligne. Pour eux, il s’agit de toucher le plus grand nombre de personnes. Il faut bien avoir en tête qu’il va coûter beaucoup plus cher de communiquer au niveau national que local, si vous voulez garder le même plan marketing :

 

Par exemple, si vous avez 20 000 € HT pour communiquer au niveau local, c’est largement suffisant si vous passez par les réseaux sociaux. Il manquera du budget si vous passez par d’autres leviers. Se dire que vous pouvez réaliser des campagnes marketing nationales avec le même budget, c’est évidement impossible car vous ne serez pas assez présents dans la durée. Si la majorité souhaite avoir un site comme leboncoin ou blablacar, il ne faut pas oublier l’argent qu’ils ont investi dans les publicités, notamment à la télévision ! Ce qui représente énormément d’argent, et ce n’est pas avec 20 000 € HT que vous obtiendrez leurs résultats qui vous font rêver.

 

En définitive, et cela aura un impact sur la création du site, il faut bien penser en fonction de vos moyens quelle sera votre stratégie. Si votre idée est absolument de faire du national parce que vous ne voulez pas de local, ne rognez pas sur le budget ; il est préférable de différer le projet d’une année pour récolter les fonds nécessaires, plutôt que se lancer à tout prix et de planter votre activité faute de moyens pour communiquer efficacement.

 

 

Voilà, l’agence web BreizhMasters espère que vous tirerez partie de ces conseils pour la création de votre site de petites annonces. Nous avons conscience que le sujet est dense, n’hésiter pas à revenir pour le reprendre au fur et à mesure que vous avancer dans l’analyse de votre projet. Nous n’avons pas cherché à rajouter des images pour faire joli comme dans un blog, l’objectif est vraiment de vous apporter que des éléments utiles, sans parasitage visuel. Bon travail !