Quelles stratégies adopter sur les réseaux sociaux ?

Il existe tellement d'opinions sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en matière de médias sociaux, que J'ai souhaité vous apporter mon expérience en la matière. Beaucoup de porteurs de projets cherche un community manager pour générer des leads, ou un rédacteur freelance pour écrire des textes afin de les publier sur les réseaux sociaux. L'ambition est toujours identique : générer du trafic vers un site Internet considéré. Or la qualité des leads ou du trafic généré depuis ces supports, avec ces stratégies, elle l'une des plus basse qu'il soit. Par ailleurs, certaines interventions sont efficaces pour certains objectifs, d’autres pas. J’ai donc décidé de vous présenter une liste de ce qui peut se justifier selon vos buts.

 

Si le vôtre n’apparaît pas dans la liste, il est probable que le support d’un réseau social ne soit pas le meilleur pour le servir.

 

 

 

Votre compte sur le réseau social apporte une expertise particulière

Ce qu'il ne faut pas faire avec des articles pour le web

Les meilleurs community managers ne produisent pas les mêmes contenus sur tous les réseaux sociaux. Si vous cherchez un rédacteur freelance pour qu’il écrive des contenus que vous publiez sur différentes plateformes, vous mettez en œuvre une mauvaise stratégie. Par-dessus tout, ne publiez pas un article dans votre blog et en parallèle sur un réseau social. Faites un choix de l’un ou l’autre.

 

Construire son autorité et son image

Un réseau social prend du sens pour une entreprise souhaitant renforcer son autorité sur une plateforme de son choix. En diffusant un type de contenu différent sur vos différents supports numériques, vous accomplissez un travail remarquable. Les meilleurs professionnels utilisent beaucoup ces supports médiatiques pour travailler l’image d’une société.

 

Utiliser l’interaction d'un réseau social pour vos rédactionnels

Ceci vous permet d’intégrer dans vos articles de blog, des d'écran de Tweets et des photos comme des vidéos partagées sur Facebook. Les commentaires également servent à la charte éditoriale de votre site Internet.

 

Comme vous le remarquez, votre site se nourrit des apports d’un réseau social, et non l’inverse. Différenciez le contenu que vous partagez sur chaque plateforme média, vous préparez ainsi le public pour le contenu que vous allez partager.

 

Devenir influenceur ou leader d’opinion ?

Petite subtilité sémantique

Au terme influenceur, je préfère celui de leader d’opinion. La différence tient en ce que la première fonction fait de vous un média diffusant uniquement de la publicité. Vous sponsorisez des marques ou des sites Internet. Vous n’avez pas besoin de site web, vous « habitez » votre réseau social et c’est suffisant.

 

Chargé de relations publiques

Etre leader d’opinion se rapproche des relations publiques. Vous communiquez pour chercher à établir une reconnaissance de votre leadership sur un sujet ou une thématique. Pour parvenir à cet effet, il est important de partager les outils et les ressources que vous utilisez au quotidien.

 

En faisant savoir aux internautes ce que vous faites et pourquoi vous choisissez telle orientation plutôt qu’une autre, votre community manager vous place en position idéale pour être considéré(e) comme un(e) leader d'opinion.

 

Devenir expert n'est pas devenir célèbre

Des esprits rebelles vous dirons que influenceur et leader d’opinion correspondent à la même chose, puisque dans tous les cas vous influencez un auditoire. L’écart entre les deux est stratégique, sachant que pour accéder au niveau de leader, vous ne jouez pas sur la notoriété, mais sur l’expertise. Vous devez avoir une activité sociale intensive. Et comme je le disais en préambule, dans un cas seulement vous avez besoin de créer un site Internet. Dans l’une des situations vous vendez des espaces publicitaires, dans l’autre vos services.

 

Si vous vous engagez à faire avancer le sujet de votre expertise, vous instaurerez la confiance au sein de votre communauté.

 

Fédérez autour de l’humain

Mettre en avant l'humain avant le produit

Notamment pour les Grands Comptes et certaines PME, les contenus de votre compte sur un réseau social doivent s’orienter en priorité vers l’humain qui compose l’entreprise considérée. Et moins vers les produits, sauf s'il s'agit de fabrication, de savoir-faire et de toute autre expertise. Il s’agit de partager les parties les plus intimes de la vie de la société, ce qui fonctionne bien et moins bien (que vous proposez d’améliorer).

 

Ce n'est pas parce que vous mettez en avant une boîte de sardines àl'huile, que vous allez vendre beaucoup plus. En revanche, en communiquant sur la qualité du produit et le savoir-faire qui vous permet de diffuser un produit différent de la concurrence, vous vendrez davantage.

 

Sous-traiter vos besoins

En partageant des photos du personnel au travail, des cadres aux personnels de production, en les interviewant pour apporter autre chose que des arguments publicitaires, vous mettez votre société à la portée des prospects. Faites tout votre possible pour établir des relations avec les intervenants et poursuivez les échanges. Certaines parties peuvent être gérées par vous-même et retouchée par le prestataire de votre choix, et d’autres communications peuvent être directement sous-traitées par le même freelance.

 

Soyez humain sur les réseaux sociaux grâce à la transparence, l'authenticité et la communication. Racontez l’histoire de votre entreprise, des individus qui la composent.

 

 

Il est presque impossible de réfléchir à tous ces éléments à chaque fois que vous publiez un contenu, mais il est important qu’un fil directeur suive au moins l’une de ces recommandations. La stratégie consiste surtout à prendre en considération les objectifs du réseau social de votre intérêt (tous ne servent pas le même), puis sélectionnez la ligne directrice qui vous passionne le plus. Au besoin, trouver un prestataire pour concevoir votre stratégie de social media si vous avez de la difficulté.

 

Pour compléter votre information, cherchez d'autres conseils :
0 Commentaire

Un commentaire, une question ?
Tous les champs sont obligatoires