Combien de temps quel prix pour créer un brief de silo sémantique ?

Je vais introduire le sujet avec une demande en provenance d’une société dont le siège est à Pantin 93500, laquelle possède plusieurs sites de contenus de niche. L’apport rédactionnel est assuré par des rédacteurs travaillant pour elle. Son directeur cherche à développer un réseau sur plusieurs thématiques : startup, finance, immobilier, lifestyle, food / nutrition, sport, ce qui nécessite un travail de qualité.

La quantité d’articles à produire est forcément importante, ce qui l’amène à sous-traiter à des rédacteurs freelances pas trop chers. Pour garder son objectif qualitatif, il doit leur préparer la liste des articles de blog à produire, ainsi que qu’un brief pour chaque rédaction. Or ce travail est totalement chronophage ! C’est pourquoi il recherche un freelance SEO qui sache intervenir sur la création des silos sémantiques :

Combien de temps pour créer un brief sémantique ?

Notez que les 3 axes cardinaux ci-dessus existent quel que soit le projet SEO. C’est du temps de conception, car il faut notamment :

Le temps passe vite dans le cocon…

Pour réaliser un brief de rédaction SEO, ou préparer une rédactionnel parfaitement optimisé selon que vous écriviez vous-même ou que vous déléguiez, une personne habituée le fait rapidement en 1H30. Parfois en 2H00 selon la complexité.

Ce temps de conception permet d’alimenter convenablement les silos sémantiques. Ce temps offre d’écrire un brief COMPLET. Ce timing répond à ceux qui cherche une intervention précise mais simple.

Alimenter chaque silo sémantique

Un site Internet comprend nécessairement plusieurs silos sémantiques. Pour qu’ils soient dignes d’intérêt pour les internautes et les moteurs de recherches, chaque cocon devrait proposer entre 8 et 16 articles, à raison de 2 à 4 articles optimisés pour le référencement naturel par mois. Et pas nécessairement dans un blog. Ce n’est d’ailleurs pas la bonne stratégie, sauf dans certaines configurations. L’expertise du freelance permettra d’élaborer la bonne stratégie.

Chaque brief doit aller droit au but. De façon à donner au rédacteur l’orientation, les mots clés et les éléments majeurs à intégrer et de quelle façon.

 

Qu’est-ce qu’un brief complet ?

Explication d’un cahier des charges rédactionnelles

Pour illustrer ce qu’est un brief sémantique complet, je prends l’exemple d’un texte sur le sauna à installer dans sa salle de bain. Ce qui suppose « pourquoi l’acheter chez tel marchand ». Bien sûr, il faut définir si l’expertise du site Internet est le sauna ou la salle de bain. Si le produit est le sauna, alors par déduction le silo sémantique est celui de la salle de bain.

Le contenu du texte doit donner du sens au cocon, mais s’intéresser au produit en termes pédagogiques : explications sur les typologies de produits, vocabulaire, caractéristiques, avantages, différentes solutions. En introduction, il faudrait prévoir de rédiger X mots sur la tradition scandinave, comment ça marche, comment se préparer avant d’y entrer. Il faudra mettre le mot clé « Sauna » dans le 1er paragraphe.

Il est possible d’imaginer les titres H2 suivants :

Autres consignes

Bien sûr, pensez aux consignes sur les mises en avant : les gras et les italiques. Ainsi qu’au nombre de mots qui peut faire entre 800 à 2 500 selon les besoins et de l’objectif. L’expert peut définir qu’il est pertinent de rédiger un article de 2 500 mots tous les 6 articles de 800 mots, surtout s’il y a cohérence avec l’enveloppe budgétaire. Voilà pourquoi il est important de préciser au prestataire quel est votre enveloppe pour ce projet ; le plan d’action peut être affiné immédiatement.

Je sais que les porteurs de projets ont peur de donner leurs possibilités pécuniaires. Ils craignent qu’en annonçant 1 000 € HT le freelance leur propose 950 € HT. Il se cache un souhait de pouvoir économiser sur le prix. C’est une mauvaise tactique, car même s’il vous proposait 300 €, vous n’auriez des résultats qu’à cette hauteur. La transparence fluidifie la recherche de solution.

Les actions de base

Chaque silo aura un niveau I, lequel renverra vers plusieurs niveaux II qui auront un maillage internet adéquat. Il faut donc créer les cocons en triant les mots clés pour chacun des sites, et répartir les mots clés principaux pour les niveaux I et II. C’est le basique pour prétendre à une charte éditoriale simplifiée mais solide. Ce n’est à faire qu’une fois pour toute.

Pour chaque site, le spécialiste en silos sémantiques doit d’abord définir des sujets dignes d’intérêt pour le lecteur et ayant un capital SEO. Pour un sujet de 800 mots, 1 heure de temps pour un brief simplifié. Pour un sujet de 2 500 mots, simplifions à 3 fois plus.

 

Que faire si vous n’aviez pas l’argent pour initier le travail ?

Ce long développement a pour but de vous montrer tout le processus et le temps de construction derrière la création de silos sémantiques. Sachant que j’aurais pu entrer beaucoup plus dans le détail ! C’est donc beaucoup de temps, ce qui implique un budget supérieur à 500 € HT évidement (s’il fallait citer un chiffre…).

Si vous n’aviez pas les fonds nécessaires pour engager ce travail de qualité, vous auriez 2 possibilités dignes d’intérêts :

Sauter l’étape de la conception n’est bien sûr pas une option, du moins si vous cherchez la qualité.

 

Proposez votre projet, pour une étude de prix

Pour compléter votre information, cherchez d'autres conseils sur les silos sémantiques :
0 Commentaire

Un commentaire, une question ?
Tous les champs sont obligatoires