Comment formuler une bonne demande de devis pour un projet web ?

 

Cette étude a été menée par l’agence BreizhMasters pendant plusieurs mois, sur 200 demandes de devis reçues. Nous avons analysé différents paramètres, pour en tirer des conclusions exprimées ci-dessous, dans l’objectif qu’un porteur de projet web puisse améliorer son approche de son propre projet et de la formulation de sa demande de devis. En effet, une expression incomplète des besoins amène souvent un prestataire à apporter une réponse mal adaptée, et la conclusion du projet est compromise, ou à ne pas y répondre puisqu’il ne se sent pas concerné par la demande de renseignements. Que se passe-t-il si le client en herbe ne trouve pas de professionnels en France pour réaliser la mission ? La réponse se trouve à l’étranger, mais comme nous n’avons pas le même sens du service ni du détail, il est rare que le déroulement se termine par une livraison en bonne et due forme, tels sont les retours de nos clients et de nos confrères en tout cas.

 

En définitif, il est préférable de savoir présenter une bonne demande de devis, et nous allons vous apporter quelques conseils. Nous commencerons par quelques chiffres, puis une analyse approfondie issue de vrais appels d’offres.

 

Analyse des demandes de devis : les chiffres

Il est possible de séquencer les demandes de devis reçues en 6 catégories, plus 1 qui regroupe diverses demandes qui n’appartiennent pas à nos domaines d’interventions, ni aux objectifs de notre agence web :

 

Pour ce qui est des prix :

 

Quand vous constatez que la majorité des contacts demande un devis pour créer un site Internet et que 43 % ont en moyenne un budget de 165 €, vous comprenez qu’il y a un problème quelque part… Soit le porteur de projet pense qu’il peut trouver un prestataire qui va développer son site pendant plusieurs semaines pour pratiquement rien - et 1 150 € n’est pas mieux -, mais comme aucun professionnel ne va accepter plus d’1 mois de travail pour moins que le SMIG (surtout s’il a des diplômes en développement web) le projet n’aboutira pas. Soit le porteur de projet n’a aucune idée de la valeur et/ou du temps pour réaliser ce qu’il demande, et il pose un prix fantaisiste, mais selon le contenu de l’annonce il peut laisser à penser aux personnes contactées qu’elles vont perdre leur temps à rédiger un devis puisqu’il y aura toujours quelqu’un de moins cher qu’elles et que ce serait le critère de choix.

 

Pourquoi ne pas chercher à être le moins cher alors ? Vous travailleriez, vous, à plein temps pour moins que le SMIG, sachant que le travail exige des compétences complexes qui demandes des années d’apprentissage et de formations ? Un développeur professionnel ne le fait pas. Un jeune entrepreneur qui vit chez ses parents et qui n’a ni loyer à payer, ni frais fixes hormis son argent de poche peut se permettre de travailler pour un tarif horaire ridicule, pas un expert dans son domaine. Surtout au vu des responsabilités qui lui incombe. Juste pour illustrer ces propos, imaginons qu’un devis présente la création de A à Z d’un site d’enchères au centime ; un créateur de site averti le ferait en 90 jours environ, design inclus. Imaginons toujours que le prix soit de 5 900 € HT, trouveriez-vous cela cher ?

Dans l’affirmative, faisons le calcul ensemble, sans chercher à répondre à la question : 1 mois représente en moyenne 22 jours de travail (ce sont des jours ouvrés, non des jours calendaires… !), donc 90 jours donnent 4 mois environ. 5 900 € HT divisés par 4 mois représentent 1 475 € bruts par mois, et si l’on enlève juste les 34 % de premières charges, il reste au développeur freelance 973,50 € pour vivre. Un mois en généralement composé de 4 semaines (il existe des mois à 5 semaines), ce qui mène le prix de la semaine à 243, 40 €, et si nous comparons avec une semaine à 35 heures qu’un employé traditionnel ferait, le taux horaire du prestataire s’affiche à 6,95 € nets (9,32 bruts) ! C’est moins que le SMIG pour des années d’études et un travail qui est soumis au résultat avec des responsabilités légales… Alors, en terme de trésorerie, 5 900 € peuvent paraître chers, pourtant, ce n’est même pas un travail payé au SMIG, sachant qu’en plus ce n’est pas le salaire de référence en France, mais un minimum garanti pour un boulot quelconque ne demandant aucune qualification. Ce qui n’est pas le cas du développement web.

 

En revanche, si vous ne vous sentez pas tout à fait capable de mener à bien votre activité, si vous n’êtes pas un entrepreneur dans l’âme avec tout ce que cela implique, ne vous lancez pas dans l’aventure du Net même si vous avez l’argent pour le faire, le prix à payer en cas d’échec est quand même important dans une bourse. Soyez sûr de vous et de votre étude de marché. Ne définissez pas un cahier des charges fonctionnelles hasardeux, il doit représenter les fonctionnalités que votre outil de travail sur la Toile doit avoir pour offrir aux utilisateurs une expérience digne de concurrencer les autres acteurs du marché. Soyez certains également d’avoir l’argent pour communiquer pendant plusieurs mois sans trop de contraintes, car sans visibilité marketing, aussi performant est votre site web, votre activité ne pourra pas se développer.

 

En résumé, pas de prix fantaisistes ou pas de trésorerie limitée à 1 petit millier d’euros, et un cahier des charges fonctionnelles abouti. C’est le second point de ce document que BreizhMasters souhaite développer.

 

L’importance du cahier des charges fonctionnelles

Si avoir un cahier des charges fonctionnelles est important et qu’il en faut un pour rédiger ce précieux devis, il n’est pas nécessaire d’en avoir un : la société contactée peut très bien le créer pour vous. Il ne faut surtout pas effectuer une demande en notifiant ce que l’on voit malheureusement trop souvent : « je cherche à faire le clone de tel site » ou « allez sur tel site pour voir ce que je veux » ou « … pour y voir comment ça marche ».

 

Pourquoi donc ? Plusieurs raisons à cela, et pour répondre à cette question nous illustrerons avec une demande de devis pour un site de rencontres :

 

La liste n’est pas terminée, mais vous avez là beaucoup de points qui, si vous voulez les respecter, vont vous redemander quelques semaines de finition. Mais c’est aussi de la sorte qu’un projet arrive à bon terme : une bonne préparation crée un environnement favorable à la bonne livraison et exploitation du site web. Si le début est bâclé, le projet est compromis.

 

Voyons maintenant comment formuler plus en détail ce fameux cahier des charges fonctionnelles. Car ce document est vraiment indispensable si vous attendez des devis en cohérence avec vos besoins exprimés. Si vous n'exprimez rien de précis (ce dont fait partie la citation « je veux les mêmes fonctionnalités que tel site »), vous ne pourrez pas suggérez à l'agence contactée que la livraison soit faite pour telle date. Soit vous avez exprimé exactement ce qu'il vous faut, et si la demande est cohérente avec le temps de réalisation vous aurez des devis plus faciles à traiter, soit vous n'avez tout au plus que des grandes lignes, et vous devez nécessairement vous abandonner aux choix et temps de création du professionnel.

 

Conseils pour obtenir un bon devis

Il est intéressant de définir ce qu’est un bon devis, car beaucoup de lecteurs penseraient qu’il s’agit d’un retour d’une agence web acceptant la mission, la réalisant dans un temps plutôt court et bien entendu pour pas cher. Comme au restaurant en quelque sorte : bon, pas cher et copieux. Soyons réalistes, un bon devis est un document qui fait état d’une analyse concrète de votre besoin tel que vous l’avez exprimé, et qui définit avec précision le temps de création et le prix pour vous le livrer fonctionnel. Notez que pour avoir les bons retours, encore fait-il présenter les bons éléments. Cela vous paraît logique, pourtant, ce n’est pas toujours ce qu’un développeur rencontre.

 

Une demande de devis pour une traduction de textes d’un site Internet indiquait bien la thématique du site, et était en attente du tarif pour ce faire. Une telle demande ne peut recevoir de réponses intéressantes si elle ne précise pas l’URL du site en question pour se faire une idée en allant le visiter, ainsi que sans préciser le volume de textes, la longueur total de l’ensemble, le délai maximal pour l’ultime livraison.

 

Une agence web souhaitait sous-traiter à un spécialiste SEO une mission. Elle avait besoin d’information pour élaborer un devis final. Il fallait indiquer comment procéder afin d’optimiser autant que possible une refonte de site. Ce type de demande n’a aucune chance d’aboutir, car aucun prestataire en référencement ne communiquerait son jeu ou ses atouts avant d’être sélectionné… Surtout que l’on ne connaît rien du site actuel, alors qu’il faut avoir une idée assez précise de l’état sémantique du site, de sa structure actuelle, du positionnement dans Google au moment de la demande, etc. Il est également utile de savoir si la réalisation est sous un CMS ou développée en PHP/MySQL.

 

Voici une autre demande mal formulée qui présage peu de bonnes réponses : une personne désirait créer une place de marché de A à Z, avec des fonctionnalité standards de type Amazon ou eBay, mais sans les préciser. Déjà, c’est un gros handicap, puisque cela demanderait au développeur contacté, de créer un compte vendeur pour voir comment ça marche, d’étudier différentes possibilités pour voir comment ces market places y répondent, etc. Mais ce n’est pas à l’agence contactée de faire ce travail, l’étude de marché et la définition des fonctionnalités à garder ou à rajouter appartiennent au porteur du projet. La première certitude est donc que personne n’ira vérifier tout cela, par conséquent personne n’aura la certitude que le devis corresponde aux attentes du demandeur.


Pareillement, il voulait « un moteur de recherches interne très efficace » ; d’accord, mais quelle est la définition de cette efficacité ? Une recherche peut s’effectuer sur un titre, une description courte, sur la description longue, voire sur d’autres paramètres. Aussi, en précisant ce qui est exactement attendu, le porteur du projet permettrait au webmaster de savoir ce qu’il attend de lui. Ici, il n’est pas plus avancé et va partir sur sa propre vision du sujet, sauf que si le client à une interprétation différente…   Il faut clairement exprimer ses attentes de façon très précise. Il est vrai que c’est du temps pour vous, mais imaginez qu’à la fin du projet vous ne validiez pas le site au motif qu’il ne corresponde pas à ce que vous souhaitiez, et que le programmeur vous réponde qu’il correspond à ce que vous avez exprimé… Les jugements des cours sont éloquents : si le donneur d’ordre n’a pas explicité ce qu’il voulait, son prestataire ne pouvait pas le faire. Et vous voilà avec un outil qui ne convient pas, c’est gênant. Comment en êtes-vous arrivé là ?  C’est simple, vous n’avez pas voulu tout écrire noir sur blanc parce que ça vous gonflait de le faire (disons les choses comme elles sont, ce n’est pas une critique, donc ça va…).

Et les délais de réalisation ? Ça ne l’intéressait pas beaucoup, il n’est question que de prix. Tout indique un projet mal préparé, attention donc si vous êtes dans une situation similaire.

 

Un autre exemple de demande de devis qu’il faudrait affiner : il s’agit pourtant d’une rédactrice web, donc quelqu’un qui est censée être confrontée à ce type de situation, dont l’un de ses clients souhaite créer un blog et l’intégrer à son site déjà en ligne. Elle souhaitait connaître le coût de cette réalisation et les délais, mais ne précisait rien de ce que le blog devait avoir, ou comment il devait fonctionner.

Certes, nous savons tous ce qu’est un blog, mais faut-il l’optimiser pour le référencement naturel ou non (car c’est du temps en plus et peut-être que ça devient hors budget), et dans l’affirmative, le webmaster a-t-il carte blanche ou donne-t-elle des lignes à suivre à tout prix ? Est-ce un CMS qui tourne derrière ou un site sur-mesure en PHP ? Peut-on poster des commentaires ou des avis, et quelles sont les règles de gestion (les afficher puis éventuellement les modérer, les afficher uniquement s’ils sont validés, etc.), faut-il être membre pour poster un avis, un membre peut-il aussi rédiger sur le blog ou non ? Faut-il proposer aux membres de s’abonner aux articles, à tous ou juste à une thématique ? Faut-il prévoir des alertes, etc. ? Bref, même pour la création simple d’un blog il faut savoir où l’on va pour estimer le temps de travail, et donc un prix, pensez-y ;)

 

 

Voilà la fin de cette étude sur les demandes de devis pour un projet web. BreizhMasters espère que vous pourrez en tirer des pistes pour affiner la vôtre, en évitant les risques de complications ou de n’avoir aucun retour qui vous corresponde. Croyez-le bien, il est beaucoup plus intéressant de repousser de quelques semaines une demande, que de prendre le risque de perdre des mois au moment de la livraison du site !