Les 4 piliers pour la création de votre Réseau Social

 

Depuis quelques années, le nombre de demandes pour créer un réseau social est exponentiel. L’aspect communautaire prend de plus en plus d’importance, et le succès des caciques du web donne envie d’avoir le sien. Le plus souvent, la référence est Facebook, et la plus grande interrogation gravite autour du nombre de jours pour une telle création, ce que l’article aborde en priorité, pour bien fixer l’environnement de travail.

 

Dans un second temps, nous abordons le sujet des fonctionnalités à mettre en place, car très souvent les demandes sont mal formulées, simplifiées à l’extrême, avec un problème en perspective pour le porteur du projet. Il faut donc exprimer un minimum d’attentes, ce que nous verrons, pour arriver ensuite sur la question de la thématique de votre site.

 

C’est riche de ces premières réflexion que vous affinerez votre projet, et vous pourrez alors aller plus loin, en demandant des fonctionnalités spécifiques, propres aux membres que vous ciblez, et aussi pour vous distinguer de la concurrence. L’agence web BreizhMasters en a décrite 28, mais la liste peut être complétée.

 

Fort de tous les points précédents, nous arriverons au prix de votre réseau social, avec des éléments très concrets. Vous verrez que les développeurs expérimentés pour ce type de création ne répondent qu’à des demandes cohérentes. Bonne lecture, et surtout servez-vous de ces éléments pour approfondir votre projet, ce document est édité à cette fin.

 

Combien de jours pour créer un réseau social comme Facebook ?

Si vous êtes à la recherche d’un développeur pour créer le réseau social dont vous rêvez, il est important de garder en tête que Facebook ne s’est pas réalisé en quelques jours. Par extension, pardon de parler d’argent si tôt, mais les budgets à 800 € n’ont aucun sens. Nous en voyons pourtant un certain nombre arriver dans la boite mail de l’agence. Vous verrez plus loin l’incidence d’un appel d’offres selon son prix. Revenons d’abord sur la création à proprement dit.

 

Les personnes en freelance, principalement, et les prestataires off shore sans expérience, pensent coder un tel site web en 15 jours, parfois 30 jours, alors qu’une société web propose plus spontanément entre 80 et 100 jours :  quelle différence !  Comment voulez-vous qu’un porteur d’un tel projet s’y retrouve ?!

 

En fait, savoir en gros ce qu’est ce réseau social, et être capable de déterminer le nombre de jours pour chacune des fonctionnalités, sont 2 choses distinctes. Il est évident qu’un certain nombre de fonctionnalités aujourd’hui sur Facebook ou une autre référence, ne vous serviront à rien, et qu’il n’est pas nécessaire de les mettre en place. D’ailleurs Facebook les a implémentées au fur et à mesure de sa progression. Le conseil est de bien définir celles qui vous sont indispensables, et de ne chercher des devis que sur cette base.

 

Il est clair qu’un réseau social est un gros projet, il ne s’agit pas que de créer un mur. Ce doit être un site clé en main, réalisé de A à Z, sur mesure et non depuis un CMS de type Wordpress. BreizhMasters a suivi 180 demandes de création, et un peu moins de 15 % exigent du Wordpress, mais le site est forcément limité aux modules, entre autres contraintes. 85 % veulent une réalisation en PHP, from scratch ; nous sommes d’accord avec cette attente de toute devoir développer de A à Z.

 

Nous avons également remarqué que peu de porteurs de projets parlent de graphisme, pourtant il est un élément constitutif capital, surtout s’il doit être responsive. Avec du Wordpress, il faut oublier la personnalisation du graphisme, seul du sur mesure le permet à 100 %.

 

Des 180 demandes reçues, aucune n’abordait les questions de l’hébergement, et là c’est un problème dans la création du business plan et pour les décisions du business model : ce que vous allez gagner est la marge restante des frais venant grever les facturations (abonnements, options, publicités, etc.). Le nombre de personnes sur le site donne une estimation des gains possibles, et il faut alors estimer combien de membres vous allez drainer à l’heure. Dès lors, vous aurez aussi une idée des ressources nécessaires pour l’hébergement. A cet hébergement qui sera dédié et non mutualisé, vous pourrez alors associer un prix mensuel que vous devez intégrer au business plan.

 

Quelles fonctionnalités mettre en place

Malheureusement, 99 % des demandes de devis se contentent d’exprimer un  « je cherche à créer un réseau social similaire à Facebook, avec à peu près les mêmes fonctionnalités que lui ou Twitter, mais destiné à une autre cible professionnelle ». Bon, la pire des choses est de vouloir du Facebook mais avec les fonctionnalités de Twitter, ça n’a rien à voir. Ensuite, pour obtenir de vraies offres qui correspondent bien à votre réel besoin, il faut absolument citer chaque point de ce besoin. Aussi, dites quelles sont les fonctionnalités désirées.

 

Nous comprenons parfaitement qu’un porteur d’un tel projet n’ait pas la compétence ou l’envie, voire le temps, d’écrire un cahier des charges précis. En ce cas, vous pouvez peut-être faire des copies d’écran, et rayer tout ce que vous ne désirez pas, et donner une petite explication courte de la manière dont vous verriez le fonctionnement du reste, en faisant des flèches sur le papier (envoie ensuite par mail ou courrier). Un développeur expérimenté sait tirer partie de cette communication, c’est loin d’être un problème.

 

De même, si vous souhaitez des applications à mettre en place, identifiez-les ! Attention, le budget à consacrer à cette exigence n’a pas la légèreté de la rosée matinale… Par contre intégrer des applications Facebook (comme pour l’inscription par exemple), c’est du courant ; il faut juste les citer dans votre cahier des charges fonctionnelles.

 

Un réseau social avec ou sans thématique ?

Le titre est explicite : voulez-vous mettre des internautes en relation sur un sujet précis ou de faon généraliste. Cela est important, et doit être précisé. Ce peut être le sport où les membres se rencontrent, passent des annonces, où l’on parle de nutrition, de fitness, d’entraînement, de conseil, de coaching, il serait possible de partager ses évolutions, se lancer des défis et aider autrui à réussir son objectif, trouver des partenaires pour du running, parler des marques, demander des financements participatifs pour des projets, s’inscrire à des événements, etc.  Ce peut être aussi un réseau social dédié à l’échange de service, ce qui va bien plus loin qu’un site d’annonces, ou un site pour les artistes.

 

A ce jour, 2 % des demandes de devis visent un réseau social sur le bien-être, 4 % pour la finance au sens large du terme et l’art également, 8 % pour les loisirs. 12 % se dédient au sport et 74 % ne disent pas quelle est leur thématique !  Et c’est un problème dans la rédaction d’une offre, car une agence doit effectuer quelques recherches pour proposer une offre cohérente : il peut exister des disparités fonctionnelles d’uns thématique à l’autre, ou des exigences légales qui peuvent devenir des contraintes ou des facilités.

 

Il peut également ne pas être positionné sur une thématique précise, mais s’adresser à un type de cible : professionnels, semi professionnels, particuliers, salariés, etc. En définitive, nous devons en savoir plus dès la lecture de votre demande d’informations, c’est important pour avancer ensemble !

 

Les spécificités de votre site web

Si vous avez bien ciblé vos membres, et bien travaillé sur les fonctionnalités, votre site web est sur de bons rails. Mais ce n’est pas tout, il faut chercher à vous distinguer. Notez que le nombre de projets innovants est impressionnant, mais à peine 2 % des demandes que nous avons suivies, sans participer à leur création, sont tombées à l’eau. Nous avons tous envie d’être un Bill Gates, c’est évident, mais le plus évident est que nous ne le serons pas : il faut se distinguer sans provoquer la frilosité en voulant tout révolutionner. Il y a une nuance.

 

Il faut donc penser à une autre étape de votre cahier des charges fonctionnelles : vos particularités. La liste suivante n’est pas exhaustive, mais voyez qu’il existe d’autres pistes qu’un simple Facebook like :

  1. abonnement pour certaines fonctionnalités (rencontres, etc.)
  2. mettre en avant le partage d’images
  3. encart publicitaire (il est très important d’en définir les règles !)
  4. ne pas négliger le moteur de recherches interne (pour faire quoi et où…)
  5. mettre en avant des personnes connues
  6. mettre en avant des membres
  7. mettre en avant des catégories de votre thématique, plus que d’autres
  8. pictogrammes pour les publications
  9. géolocalisation
  10. push et notifications
  11. bien définir le fonctionnement de la messagerie
  12. idem pour la mise en relation des membres (c’est même le principal pour ce distinguer !)
  13. gérer des groupes
  14. mettre en avant les selfies
  15. importance ou non du privé/public ?
  16. panier (comme sur un e-commerce)
  17. parrainage
  18. comparateur de produits/services
  19. s’inscrire à des événements
  20. comment gérer la page de feeds personnalisés (selon l’individu qui se logue et les profils qu'il suit, autres règles…)
  21. quels filtres pour votre moteur de recherches internes ?
  22. un système d’évaluation des posts des membres autre que des Likes
  23. quels outils d’interaction entre les utilisateurs du réseau social ?
  24. vos propres messages de confirmation, d’erreur, de bienvenues, etc.
  25. gestion de la confidentialité (qui peut voir quoi)
  26. magazine en ligne
  27. donner aux membres la possibilité de noter des produits, les articles du magazines, etc., sur des critères qui changent suivant la catégorie ( pour les livres par exemple, les critères sont différents que pour les films ou les CD)
  28. si évaluation par un membre, son activité est-elle visible et par qui ? (tel membre a évalué tel film avec une note de 4/5 et tel commentaire, etc.)

 

Avez-vous vraiment besoin d’un réseau social ?

Quelle étrange question… !  Pourtant, la même problématique se retrouve avec les personnes voulant créer un forum : elles pensent qu’en créer 1 externe au site permettra de faire des liens entrants vers un premier site Internet plus classique. Selon nous, c’est une erreur de stratégie (à voir selon le contexte). Il est préférable de travailler sur le code existant pour rajouter la partie réseau sociale, ce qui va renforcer à la fois l’expérience utilisateur et la navigation, comme le nombre de clics, sur votre site principal.

 

Du coup, il faut penser également à revoir d’autres points, en plus du nouveau code à créer :

 

Bref, si le projet est destiné à créer une émulsion du référencement, l’idée est à retravailler dans un autre sens. Si le projet se veut être un vecteur de votre dynamisme, de votre capacité à fédérer des gens autour de débats et d’échanges d’idées et de partage social, ou si le projet est votre unique site web (et non un satellite d’un autre), alors oui, vous avez besoin d’un réseau social. Si vous désirez juste que des personnes apportent des questions et d’autres des réponses (ce qui n’est pas du partage social), alors vous devriez plutôt chercher à créer un forum, cela vous coûtera bien moins cher, qui plus est.

 

Le prix d’un réseau social

C’est ainsi que nous arrivons au prix d’une telle création. Notre agence web associée à d’autres personnes ont contacté différents créateurs de sites Internet pour la réalisation d’un réseau social, ou avons parfois passé des annonces. Nous avons indiqués des prix différents, voici ce qu’il en ressort :

 

Que pensez de ces chiffres ? Pour notre agence web, il est évident qu’à moins de 5 000 € HT il n’y a pas vraiment de choix possible, ni de devis très pointu. Ce ne sont pas des professionnels qui répondent, et le plus souvent ils ne sont pas en France. Dès que le budget comment à avoir un peu plus de réalité avec la demande exprimée, vous avez un peu plus de choix pour le développeur, il y a une autre expérience derrière, mais pas d’expertise. Si vous pensez avoir des conseils sur mesure, un prestataire qui ne se contente pas de dire oui à tout mais qui a un regard critique et est force de proposition pour construire le réseau social, alors c’est encore un peu critique. A 15 000 € HT, il n’y a rien à redire sur les retours, même s’il existe quelques exotismes de temps en temps… Ce qui laisse quand même présager un résultat très professionnel. Bien entendu, entre 5 000 € HT et 15 000 € HT, il y a un gros écart, mais bon, ce n’est pas non plus une étude d’un magazine de consommateurs où tout pourrait encore être plus détaillé. Mais déjà avec ces résultats il est possible de titrer des conclusions. 

 

 

Ce document est destiné à votre projet, et nous espérons que ces éléments vous ont donnés des idées, ou le besoin d’en reprendre les lignes directrices pour le rendre encore plus pertinent, ou plus subtil, bref différent sans doute. Pensez surtout que la création n’est qu’une étape, la seconde sera de faire connaître votre réseau social, et ça également, c’est un métier !