La richesse collaborative d'une structure en silos sémantiques

Structurer un site Internet en silos sémantiques est évidemment très puissant en termes de SEO comme vous l’avez lu dans les articles précédents. Bien travaillé, il possède également une caractéristique clé que vous trouvez dans un réseau social : aujourd’hui, un utilisateur n'est plus simplement un consommateur de contenu rédactionnel, il alimente les pages du site. C'est pourquoi un community manager ne devrait d'ailleurs jamais construire sa stratégie sur la publication d'articles ; ce n'est pas un blog.

Cette structure de navigation facilite l’interaction sur vos pages Web, avec du partage, des avis, des commentaires et des questions. Gardez en tête que l’interconnexion entre les contenus et la coopération des visiteurs est de nos jours une nécessité absolue. Un silo sémantique n'est donc pas un sac de mots clés qu'un rédacteur web intègre dans des textes qu'il écrit pour votre blog.

Pourquoi structurer une navigation en silos sémantiques ?

Même si vous avez du contenu autre que rédactionnel sur vos pages Web – vidéos, images, etc. – le système des silos sémantiques permet d’apporter un maillage riche à ces médias, facilitant le processus de compréhension et d’adhésion. Il est alors beaucoup plus facile en rédaction web de recommander des produits et des services parce que le biotope existe en ce sens.

Créer des clusters

Les systèmes de Tags ou de snippets sont à mon goût trop informels et ne remplacent pas du tout une conception en silos. Je conseille de donner la possibilité aux utilisateurs de taguer eux-mêmes les informations. Un grand nombre d’interactions est une forme de balisage collectif, duquel émerge une sémantique.

Avec cette conception structurelle, le SEO acquiert une combinaison collaborative de masse complémentaires via des informations temporelles, des commentaires, etc. Les pages Web bénéficiant de cet apport favorisent une forme d’UX. Un freelance expérimenté utilise d’ailleurs les silos sémantiques à des fins de clustering. Il est plus facile ensuite de faire des suggestions aux utilisateurs de votre site Internet.

Vos utilisateurs forment une ressource

En tant que spécialiste de la structure sémantique et des rédactionnels optimisés pour le référencement naturel, je pense qu’il est positif d'exploiter la sagesse et/ou le besoin des utilisateurs d’un site. Il devrait d’ailleurs en être de même avec le community management, mais c’est un autre sujet.

Un spécialiste crée des silos sémantiques personnalisés, à savoir basés sur l’intérêt des internautes et les besoins des utilisateurs plutôt que sur des statistiques d’un quelconque logiciel. Je recommande une approche d'exploration sémantique des tropismes, basée sur des orientations avérées des utilisateurs de votre site Internet. Mon expérience de freelance qui commence en 2010 atteste comment un groupe de personnes ayant des intérêts similaires peut partager des datas, voire se faire mutuellement des recommandations riches en termes de SEO lorsqu'ils sont dans le bon silo. Je ne vous cache pas qu’il faut plus d’un an de publications, voire 2 ans pour arriver à ce stade. Les résultats sont décuplés à partir de ce moment.

Le contenu Web dans les silos sémantiques

Selon ce que propose votre site Internet, le trafic peut générer des utilisateurs occasionnels. Parfois juste une visite dans la vie de votre entreprise digitale. Même cet internaute doit avoir la liberté de créer et de publier du contenu relatif, dont vous gardez le contrôle bien sûr. Le rédacteur doit par conséquent viser juste, avec le contenu éditorial sur mesure pour faciliter cette conversion. Ce qui impose de rédiger des briefs très précis, et ne pas se contenter d'attendre que le client apporter des sujets. Surtout que le prestataire peut le faire.

Il existe différents types de contenus

Quelle que soit la stratégie mise en place par le spécialiste en silos sémantiques, la principe de base reste la création de contenu. A titre personnel j’utilise la publication de rédactionnels, mais selon le prestataire et la thématique de votre entreprise digitale, vous pouvez utiliser des podcasts, des vidéos, du streaming, etc. Il faut bien sûr un ajout des mots clés. Ces derniers doivent être en adéquation avec la structure, pour s'adapter à la perfection au silo auquel chaque contenu appartient.

Concevoir un bon maillage interne

La modélisation des silos sémantiques est un jeu entre différents concepts et un maillage interne précis. La stratégie doit se construire avec soin, car la navigation dans le contenu doit respecter un sens et une logique de conversion. Pour illustrer avec un site dédié à la musique, le spécialiste doit décider en collaboration avec le client, si la page d'un artiste prime sur le genre musical. L'un des deux va devenir le niveau I, l'autre prenant de fait position dans le niveau II. C'est très différent en termes de référencement naturel et de longue traîne, comme de rédaction. Ainsi que pour les conversions, le processus est différent. Car vous n'obtenez pas le même trafic selon que vous visez l'artiste ou le genre musical. Aussi, tout dépend de ce que vous avez à vendre ou à proposer si c'est un service que vous facturez.

 

Demander un prix pour analyser votre projet

 

Pour compléter votre information, cherchez d'autres conseils pour réussir votre activité digitale :
0 Commentaire

Un commentaire, une question ?
Tous les champs sont obligatoires