Idée préconçue : il est inutile de référencer un site sur des mots clés à faible trafic

Le monde du référencement regorge d'idées qui ne sont plus à jour, voire de mythes. Je vais aborder l’un de ceux-ci : il est inutile de chercher à référencer un site sur des mots clés à faible trafic. L’idée couramment acceptée étant que dans le flot d’un plus large trafic généré par des mots clés concurrentiels, les résultats seraient plus nombreux et les résultats meilleurs. Un search expert sait que cette croyance est fausse, et je vous explique pourquoi.

 

Ce qu’il faut savoir sur les mots clés concurrentiels

De meilleurs résultats ?

Tout d’abord, il faut définir ce qu’est un résultat meilleur. Un entretien téléphonique avec un responsable du référencement d’un agence web, suite à un appel d’offres, répond à la question : pour mon interlocuteur, la solution est dans le volume. Plus il y a de résultats organiques, plus il y a de chance d’avoir des conversions. Personnellement je n’intègre pas le fruit du hasard dans mes actions, je cible.

 

Ce qui est derrière un mot clé concurrentiel

Il faut savoir que la majorité des mots clés concurrentiels sont des requêtes où les internautes veulent des résultats rapides, sans longues consultations. Ce trafic n’est pas lucratif, et plus l’utilisateur de votre site veut du rapide, moins il est prêt à s’engager. Ça, c’est côté internaute.

 

Côté entrepreneur du web, que voulez-vous vraiment ? En fait, vous attendez du chiffre d’affaires, soit en vendant vos produits ou vos services, soit en récoltant des informations en obtenant du lead lors d’une demande de devis ou de contact.

 

Obtenir des leads

Autrement dit, vous avez besoin de conversions. Mais pour qu’elles aient lieu, la trafic souhaité sur votre site Internet est celui de visiteurs prêts à s’engager. Bref, vous cherchez des visiteurs voulant autre chose que des réponses rapides et instantanées. Ils n’ont pas beaucoup de valeur pour votre activité digitale.

 

La bonne stratégie pour vous

La stratégie web de vouloir vous positionner à tout prix sur des requêtes concurrentielles n’est peut-être pas celle qui vous convient. Pourquoi payer 4 000 € HT alors que 2 000 € HT suffiraient pour avoir au moins le même résultat ? Certes, côté prestataire, l’intérêt est pécuniaire, mais côté éthique ça le fait moins.

 
Devis pour du référencement organique

L’intérêt des mots clés à plus faible concurrence

Je vous explique l’intérêt des mots clés où la concurrence est moins forte : une société française m’avait confié la mission de définir une stratégie en tant que search expert externe, alors que leur site avait énormément de mots clés en première page de Google. La motivation de la personne responsable du marketing était que leur spécialiste seo interne faisait certes du bon travail, mais qu’il était nécessaire d’augmenter la part des contrats réalisés suite à une demande d’informations sur leur site web. Une force commerciale se chargeant de les gérer ensuite.

 

Le biotope de l'intervention

Après de nombreuses années à faire du netlinking de qualité et à travailler du contenu On Site, les progressions végétaient. Ma mission consistait donc à faite bondir le trafic qualifié pour avoir des leads de qualité. J’ai abandonné des mots clés concurrentiels sur lesquels le site était pourtant bien positionné, j’en ai conservé d’autres et j’ai choisi d’accentuer la longue traîne ainsi que les requêtes moins concurrentielles quand elles me semblaient pertinente pour l’objectif de la mission.

 

55% de trafic en plus

Il m’a fallu plusieurs mois pour décortiquer l’intérêt de chaque mot clé actuel, et ceux qui n’étaient pas gérés faute d’intérêt concurrentiel. Dans un second temps, ma stratégie a été mise en œuvre partiellement en raison d’un manque de ressources côté client. En 18 mois et en comparaison des 2 années précédentes qui étaient pourtant en progression, le trafic a augmenté de 55 %, c’est énorme.

 

Des mots clés concurrentiels ont complètement chuté, d’autres sont remontés et des visites sont apparues sur toute une série de nouvelles requêtes jusque là ignorées. Les silos sémantiques ont évidemment beaucoup aidé (mais pas que…) !

 

La question des conversions avec la faible concurrence

Il est toujours compliqué de mettre en œuvre la stratégie d'un autre professionnel

La mission a pris fin sur ce bon résultat quant au trafic, et pendant 6 mois l’expert en référencement de la société a essayé de reproduire seul la méthode que je supervisais. Mais il a laissé quelques coquilles s’immiscer dans le développement de sa stratégie, si bien que la personne responsable du marketing m’a rappelé pour voir la possibilité d'un nouveau volet de la mission, mais en incluant les mots clés concurrentiels cette fois, et en demandant de voir comment il serait possible de rattraper ses erreurs commises durant 6 mois.

 

Augmentation du taux de conversions

J’ai pu apprendre que le taux de conversion avait gagné 0,5 % ; il était à 0,9 avant le début de la mission. Les mots clés à faible concurrence ont donc permis d’atteindre 1,4 % de conversion, contre 0,9 % sur les mots clés concurrentiels. Sachant qu’il y a eu un léger soucis durant quelques mois, ce qui a sans doute fait baisser ce taux.

 

J’ai réussi à savoir également que l’équipe commerciale avait eu plus de facilitée à obtenir des rendez-vous, mais rien ne permet d’exclure l’interaction d’autres circonstances pour ce point.

 

Malheureusement, nous n’avons pas pu trouver un terrain d’entente sur le développement de la seconde mission : le responsable marketing allait donner en parallèle d’autres priorités au rédacteur. Et l’entreprise souhaitait vraiment garder cette mise en œuvre en interne. Si bien que la nouvelle stratégie définie n’aurait pas pu être soutenue, et je ne voyais pas comment nous aurions pu atteindre d’autres étapes. C'est pourquoi j'ai préféré décliner l'invitation.

 
Demande de devis

Pour compléter votre information, cherchez d'autres conseils :
7 Commentaires
Commentaire de WAOO
Bonjour,
Merci d'avoir partagé cette étude de cas intéressante avec nous.
Nous sommes tout à fait d'accord qu'une stratégie de référencement varie d'un professionnel à un autre.
Le problème ici c'est un mot clé concurrentiel va prendre beaucoup du temps pour qu'une page web soit positionnée sur lui. Il faut faire comprendre cela au client. En plus, le contenu rédactionnel, la structure du site et le choix des backlinks sont des leviers très importants pour se faire positionner.
Du coup, quels que soient les efforts, si ces trois ne sont pas présents, je ne dis pas que le site ne serait pas positionné, mais il va prendre beaucoup plus de temps voire une très grande durée.
Cordialement
Envoyé le 04 novembre 2019 à 10:57
Réponse de breizhmasters
@ WAOO : je suis tout à fait d’accord avec vous, sachant que Google ne recommande plus les backlinks dans les leviers majeurs du référencement.
Envoyé le 04 novembre 2019 à 11:59
Commentaire de Trois_Quart
Un développeur est capable de remanier un site Internet pour améliorer son référencement naturel, en quoi un spécialiste est nécessaire. Je m’explique : écrire des rédactionnels et faires des liens je peux faire même si ça demande du temps. Par contre jouer au webmaster, je ne sais pas. Et comme à la fin ça va se finir par du développement web, le mieux n’est-il pas de prendre ce profil ?
Envoyé le 13 mars 2018 à 14:34
Réponse de BreizhMasters
@ Trois_Quart : Si le développeur ne possède pas cette spécificité technique, il ne sera pas capable d’optimiser votre site, non. Je viens de réaliser un audit approfondi d’une réalisation menée à 100% par un développeur sans connaissance en SEO autre que les balises basiques. Au final, le passage en HTTPS avait créé du duplicate content, il n’y avait pas de structure sémantique, tout était fondé sur les mots clés qui se répétaient un peu de partout mais sans plan, et enfin la stratégie éditoriale était quelconque et qui plus est dans un blog uniquement. Je ne parle pas du maillage interne qui consistait juste à faire des liens d’un article vers un autre… Mais vous êtes loin d’un bon référencement ;-)
Envoyé le 13 mars 2018 à 15:46
Commentaire de bana59
Pour savoir si on a affaire à une bonne agence
de referencement, il faut s'assurer qu'elle connaisse bien son métier et demandant comment elle compte obtenir des backlinks de qualité,
et quels sont ces projets pour mettre en évidence le site internet au fil des temps. Moi, je me suis fais déclasser avec google pinguin à cause d'un référenceur freelance qui a mis mais 75 liens dans 2 blogs ! J'ai perdu mon argent avec ce prestataire ! mais ce n'étais pas vous, sinon je vous dirai ce que j'en pense !
Envoyé le 04 mai 2012 à 11:02
Commentaire de CharlottedeLorient
Faire appel à une agence de référencement de Bretagne est bien quand l'Entreprise est aussi en Bretagne je trouve. Commeça, s'il faut baffer, lol, on est proche du référenceur ;-)
Envoyé le 23 avril 2012 à 10:09
Commentaire de recettes de cuisine Lyon
Une bonne agence de référencement possède des références de référencement bien évidemment, et fait des devis pas chers. Pour peu que l'expert en référencement me garantisse le résultat, alors je m'en fiche d'investir...
Envoyé le 16 octobre 2011 à 10:18

Un commentaire, une question ?
Tous les champs sont obligatoires