Référencement naturel d'un site de rencontres pour libertins

 

 

référencement naturel d'un site de rencontres libertines

 

www.tribwu.com est un site de rencontres libertins, à destination des couples et des célibataires. Après la création du site, et à sa mise en ligne, le client a souhaité en travailler le référencement naturel. Après avoir rédigé un devis, la mission m’a été confiée.

 

Quelle stratégie de référencement naturel choisir ?

Si vous suivez les articles publiés sur le blog de Breizhmasters, vous savez maintenant pourquoi j’opte en général pour des interventions SEO directement sur le site. Pas de netlinking ni d’autres leviers à risque ou à faible potentiel de conversion. En d’autres termes, j’ai proposé de rédiger et d’intégrer des rédactionnels optimisés pour le web, avec un bon maillage interne. L’intégration en silos sémantiques sert bien sûr favorablement le référencement naturel, la qualité d’un article ne suffit pas pour apporter de la pérennité.

 

Les silos sémantiques influencent bien les positions des mots clés

Les résultats des 1ères actions de référencement

Partant d’un site ayant 2 mois d’ancienneté et vierge de tout référencement, sans aucune intervention d’aucune sorte, j’ai opté pour un contenu textuel répondant 100% à la cible du propriétaire du site Internet : pour avoir des résultats rapides en termes de positionnement des mots clés, il importe de cibler une catégorie d’internautes en premier lieu. Puis élargir ultérieurement. Si vous élargissez tout de suite, le site mettra plus de temps à se voir dans le SERPs. Il fallait choisir entre les couples débutants et les expérimentés, ou d’autres profils comme les femmes bi pour illustrer.

 

Le choix ayant été fait, la travail a débuté. En 2 mois de campagne de référencement, les premiers mots clés sont apparus dans Google.

 

Un choix erroné

Puis le client a décidé malgré mes conseils de supprimer les silos sémantiques, au profit d’un blog. Je pense qu’il a été influencé par des lectures de blog de spécialistes SEO qui n’ont jamais pratiqué les silos. Et par conséquent, ils n’en connaissent pas la puissance. J’ai toujours dit que le blog nuit aux silos sémantiques s’ils lui sont intégrés.

 

Nous en avons eu la preuve : les positions ont chuté radicalement. Le problème avec le blog est que vous vous engagez dans une obligation de récurrence soutenue. A la différence des silos sémantiques. En d’autres termes, choisir la stratégie du blog augmente le prix de la prestation de référencement, puisque vous avez l’obligation de produire plus. Pour de moins bons résultats. Et si vous en aviez des corrects, comprenez que vous auriez pu en obtenir de meilleurs.

 

Il a suspendu provisoirement la mission pour essayer de le faire lui-même, et le site à dévisser sur tous les mots clés. Il est donc revenu vers moi.

 

S’adapter à la demande du client

Pour ceux qui me connaissent, je suis absolument dans le service quand la chimie avec le client est bonne. Celui-ci étant digne d’être aidé, j’ai dû réfléchir à une nouvelle stratégie pour récupérer les positions et faire monter d’autres mots clés. Avec un objectif : cibler le trafic. Sinon, ce n’est pas intéressant. Il faut également penser à la recherche vocale.

 

J’ai fini par supprimer toutes les publications du propriétaire du site, en gardant quelques idées pour de nouveaux rédactionnels. Nous avons également augmenté la fréquence des mises en ligne, et j’ai eu l’accord pour ne plus limiter un contenu SEO à 500 mots. Aussi, le client est facturé au mot publié et non sur un forfait. Pas de souci dans la mesure où les résultats sont là.

 

Et ils le sont : en 3 mois, 10 mots clés ont trouvé un classement dans Google. Les meilleurs sont en 3ème page seulement, mais en 3 mois, c’est plutôt bien. La mission est toujours en cours.