Rédaction de textes de 1 200 mots chacun, pour une plateforme de devis en ligne

 

Rédaction de textes de 1 200 mots chacun, pour une plateforme de devis en ligne

France Devis est une société possédant un site de mise en relation entre des particuliers ou des entreprises ayant besoin de travaux, et des entreprises ou des artisans proposant ces services : www.france-devis.com. Le souhait du client était de commander des rédactionnels répondant aux thématiques de son site, à la fois pour apporter de l’information utile aux lecteurs, comme pour satisfaire les moteurs de recherches. L’intégration des textes pouvant être sur le site principal, des blogs annexes de la société ou d'autres sites satellites.

 

j'avais réalisé un tests sur de l’étanchéité de toiture il y a 2 ans de cela, et j'étais arrivé à la seconde position dans sa liste des prestataires possibles. Celui de son choix ne pouvant plus produire pour eux, un manager de cette société a repris contact pour un devis d’une série de plusieurs textes.

 

Choisir une ligne éditoriale

Le devis ayant été accepté, d’autant que la qualité rédactionnelle était connu depuis 2 ans déjà, un premier lot de 10 textes sur l’artisan RGE nous a été fourni. Il fallait effectuer des recherches. Des chiffres réels et cohérents étaient à inclure aux articles de 1 200 mots.

 

D’autres lots ont suivi sur des sujets relatifs aux granulats, à la peinture intérieure, au ravalement de façade, etc. Les sujets étaient très précis, et il fallait apporter du contenu intéressant qui ne soit pas une répétition de ce que vous trouvez sur Internet, qui ne soit pas redondant dans l’article lui-même, et qui corresponde à des données chiffrées et actuelles, tout en ayant une ligne éditoriale basée sur du conseil et de l’explication.  Pour illustrer, Prix montage échafaudage m² était un sujet de 1 200 mots, ainsi que Calculer la quantité de peinture.

 

L’importance des sources fiables et actualisées

Pour faire la différence avec le commun des contenus sur Internet, et pour fournir des prix réels et actuels, les sources prenaient toutes leur importance. C’est ici qu’intervient la différence d’expérience entre un rédacteur lambda et un professionnel : avoir les bonnes sources actualisées. En l’espèce, ce fut un mélange de sources papiers et digitales glanées auprès des acteurs majeurs de chacune des thématiques. Ces documents n’étaient pas fournis par le client, il a fallu les compiler en parallèle des rédactions.

 

La collaboration a été maintenue sur plusieurs mois, le temps pour le client d’organiser un recrutement interne, afin d’avoir son propre rédacteur salarié dans ses locaux. Certains volumes sont en effet tellement importants, que le coût d’un salarié devient à étudier sérieusement comparé à un rédacteur freelance.