Un nouveau brevet Google de recommandation de lieux photogéniques

 

Un nouveau brevet Google de recommandation de lieux photogéniquesUn brevet récemment accordé à Google décrit comment la firme peut identifier et recommander des lieux à photographier. Il explique qu’il est possible de recommander des emplacements photogéniques qu’il faut visiter à l’aide d’outils comme Google Now.

 

Ce que dit le brevet accordé à Google

Le brevet avance ceci : La présente publication traite de manière générale de systèmes et de méthodes utilisés pour recommander la visite d’endroits photogéniques. Plus particulièrement, la présente publication explique comment signaler sur un appareil mobile la présence d’un site photogénique à proximité en se basant sur des photographies.

En vacances ou lors d’une visite d’un lieu inconnu ou connu à un moment inhabituel, on peut souhaiter des conseils de ce qui est à voir. Plus particulièrement, on peut souhaiter des conseils sur une vue intéressante ou un phénomène à observer.

 

Le brevet argumente que les guides touristiques ne référencent pas de sites que les touristes aiment photographier, car ils se concentrent sur les points d’intérêt touristiques. Par ailleurs, les systèmes de recommandation en ligne qui pourraient identifier de tels endroits, se focalisent plutôt sur les commerces, tels que les restaurants. Le brevet énonce :

Alors que ces systèmes peuvent être utiles pour choisir un restaurant dans un endroit inconnu, ils échouent à proposer des informations supplémentaires et non commerciales comme les endroits photogéniques.


L’invention décrite dans ce brevet consiste à signaler sur un appareil particulier la présence de lieux photogéniques à proximité, lesquels ont été identifiés comme des sites où les individus aiment photographier, ou bien d’endroits dont « toute la pluralité photogénique a pu être identifiée par un recoupement de photographies basé sur la proximité géographique ».

 

Tout le résumé de cette information

Le brevet est consultable sur ce lien : Systèmes et méthodes de recommandation de lieux photogéniques
Numéro de publication US9014726 B1
Date de publication: 21 avril 2015 Date de dépôt: 3 mai 2013
Date de priorité: 3 mai 2013
Inventeur: Andrew Foster
Ayant-droit: Google Inc.

 

En résumé

Des systèmes et des méthodes de recommandations de lieux photogéniques existent. Un des aspects de la présente publication est orienté vers une solution de recommandation des endroits photographiquement intéressants pour ordinateur.

La méthode inclut la réception d’une notification selon l’endroit où le terminal se situe. La méthode permet également d’indiquer si un lieu photographiquement intéressant se situe dans un certain rayon autour de l’endroit où l’on se situe. Chaque endroit photogénique peut être identifié grâce à un recoupement de photographies basé sur la proximité géographique. Une notification est envoyée lorsque le terminal se trouve à proximité d’au moins un lieu photographiquement intéressant.

La notification peut indiquer la présence d’au moins un endroit photogénique dans un rayon déterminé autour du lieu de situation.

 

Ces lieux peuvent être identifiés de plusieurs façons

Un individu peut participer en reportant sa localisation via son terminal lors de la prise de clichés afin de créer un historique de lieux. Les photographies peuvent également être géolocalisées, une base de données de photos géolocalisées pouvant être analysée pour déterminer où elles ont été prises. Les photos géolocalisées « peuvent intégrer des données, notamment la latitude, la longitude, la date et l’heure de réalisation ».

 

Un système de recommandation comme celui-ci pourrait souligner les lieux intéressants pour photographier les levers et couchers de soleil en se basant sur les moments où les précédents clichés ont été réalisés et en comparant avec le moment où ces événements se produisent.

Si Google fait une recommandation concernant un emplacement, la personne qui la reçoit peut signaler qu’elle a pris en compte la recommandation et qu’elle s’est arrêtée, notamment en utilisant la sauvegarde automatique de Google. Cela permet de continuer de recommander des endroits photogéniques.

 

En plus de recouper les localisations où des clichés ont été pris, il est possible qu’un algorithme de recoupement puisse identifier d’autres informations telles que des annotations ou des commentaires publiés sur les réseaux sociaux.

 

Le brevet évoque également des possibilités de comparaison de caractéristiques visuelles, un procédé aidant à l’identification de ce qui est photographié, comme par exemple les différents styles architecturaux. Google peut également essayer de voir ce qui se trouve à ces endroits en utilisant sa connaissance des lieux-clés à ces endroits.

 

Le brevet évoque également un score d’intérêt général pouvant être déterminé pour chaque endroit photogénique. Ce score serait « déterminé par chacune des photographies prises à un endroit donné et basé sur des signaux indiquant une activité en ligne liée à ces photographies ». Si une photo est partagée à partir d’un endroit sur Instagram et reçoit des commentaires positifs sur Twitter, Facebook et Instagram, cela permettrait d’augmenter le score d’intérêt. Ce score pourrait influer sur les notifications de lieux photogéniques envoyées aux utilisateurs.

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :