La proximité sémantique et les listes à puces prises en compte par Google

Il suffit de voir le nombre d'appels d'offres et d'annonces de sociétés à la recherche de rédacteurs web pour saisir l'importance de l'écriture pour le référencement naturel d'un site. Mais il ne s'agit pas simplement de rédiger des textes d'au moins 1 000 mots pour avoir du volume en cumulant les longueurs et les mots clés. Tout spécialiste SEO sait que la sémantique est capitale dans la stratégie de classement.

 

Elle regroupe diverses règles pour améliorer vos positions dans Google, et cet angle d'approche est le principal vecteur pour la pérennité de votre visibilité. D'ailleurs même dans la création des liens internes, pour bâtir le maillage interne donc, la stratégie sémantique prime ; il y a un brevet au bénéfice de la firme de Mountain View sur ce point.

 

Aujourd'hui, je vais vous confier une astuce de search expert sur un point précis de la sémantique. Je vais vous amener à réfléchir aux avantages d'utiliser des éléments d'en-tête et des listes à puces sur des pages Web à des fins de référencement naturel. Le brevet a été déposé en 2004, ce n'est donc pas d’aujourd’hui. Il permet de réfléchir à la manière dont les structures sémantiques des pages Web peuvent être interprétées par un moteur de recherche, d'une manière qui pourrait ne pas être évidente à première vue.

 

Les listes à puces font parties des signaux que mesure Google

Google utilise un grand nombre de signaux pour décider de l'ordre des pages affichées dans les résultats de recherches. Certains de ces signaux :

 

S'ouvrir à la nouveauté seo

J'ai conscience qu'il s'agit d'une perspective légèrement différente de vos habitudes. Elle est pourtant très puissante pour améliorer votre ranking, à conditions de travailler cette sémantique correctement bien sûr. Comprenez donc bien l'essentiel que représente la particularité que je vais aborder, car les listes à puces sont de puissants facteurs pour le classement d’une page web sur une requête considérée. En plus, un rédactionnel avec ces liste est beaucoup plus agréable à lire, et plus rapidement également, ce qui favorise l'UX - l'expérience utilisateur -.

 

Adhérer à la nouveauté n'est pas toujours le plus simple, même pour un expert en référencement, et j'espère vraiment que vous y parviendrez. A titre d'illustration, voici une situation professionnelle que je rencontre parfois : quand je pilote l’acquisition de trafic pour des clients dont un spécialiste SEO est en poste dans l’entreprise même, et parfois un rédacteur siège également dans ses locaux, je tente d’évangéliser les règles les plus efficaces, dont celle des listes à puces.

 

La problématique des entreprises cherchant des conseils seo

Jusqu’à présent, mes conseils n’ont jamais été suivis à 100%, parce qu’il existe toujours un veto de l’expert de l’entreprise qui vient argumenter en sens contraire la personne responsable du marketing digital. En conséquence de quoi les résultats sont moins bons que le référencement des clients pour lesquels j’ai carte blanche, même si les chiffres restent favorables (moins bon ne signifie pas mauvais !). C’est humain : l’employé sent à tort que son expertise est remise en question par un consultant SEO qui pourrait lui faire perdre sa place dans la société qui l’emploie.

 

Parfois la direction marketing oublie pourquoi elle a fait appel à un search expert en freelance, à savoir que si les connaissances mises en œuvre en interne suffisaient, la société n'aurait pas cherché un prestataire externe avec des solutions différentes.

 

Se positionner sur une valeur sûre

Pour vous aider à faire un bon référencement avec les bonnes techniques SEO, j’ai décidé de partager aujourd’hui avec vous cette astuce qui n’est pourtant pas nouvelle. Le brevet sur lequel repose mon analyse a été déposé en mars 2004 pour le compte de Google par by Georges R. Harik et Monika H. Henzinger, et validé par les autorités américaines compétentes en mai 2010. Le brevet complet est accessible ici.

 
Devis pour optimiser son seo
 

La proximité sémantique est importante dans le SEO

Un facteur indique le degré de pertinence d'une page pour un ensemble de termes : leur proximité sur une page. Il s'agit de proximité sémantique et pas de mitoyenneté d'utilisation dans un rédactionnel. Bien que vous puissiez facilement compter le nombre de mots entre les termes de requête pour la déterminer. Ici, vous allez vous focaliser sur le formatage d'une liste semblable à celle ci, basées sur une requête « éclipse de lune 2019» :

 

 

La proximit? s?mantique est importante dans le SEO

 

 

Imaginez que la liste dans l'image ci-dessus est tout ce qui apparaît sur une page Web. Ce n'est bien sûr pas le cas, mais il faut isoler ce contenu du reste pour comprendre la règle sémantique, comme un spécialiste SEO le fait.

 

Chaque élément répertorié concerne « la Lune », et chacun d'eux est également pertinent pour « Lune » en termes de proximité sémantique, même si les éléments énumérés grandissent en distance visuelle entre «lune» et les éléments de la liste à puce.

 

Audit de la liste à puce

L'analyse de cette liste montre clairement une pertinence pour les termes, «Terre» et «ombre» « pénombre » qui sont bien associés à une éclipse de lune, puisque la majeure partie des recherches sur cette requête se destine à trouver des dates pour en observer une. Encore une fois, le sens prime pour définir un trafic qualifié. C'est du travail propre, vous ne publiez pas des textes avec des tas de mots clés, en vous disant que dans le lot de visiteurs, il y a nécessairement ceux qui vous intéressent : cette stratégie seo défavorise le site Internet sur différents points, le principal étant au final un taux de conversion faible.

 

Pour réussir votre activité digitale, vous devez avoir un trafic qualifié, et la stratégie sémantique est la solution de référence.

 

Etude de cas

Pour revenir à mon exemple, j’ai fait une recherche dans différentes pages ayant un bon référencement web sur le sujet de « l'éclipse de lune de 2019 », et j’ai constaté que les 2 mots clés revenant le plus souvent en moyenne sont « lune » et « éclipse ». Autrement dit, le sujet principal. La récurrence des mots clés constituant la requête visée doit effectivement avoir un pourcentage supérieur aux autres termes de recherches. C'est une première règle seo.

 

Viennent en secondes positions les 3 mots clés que je vous présente ci-dessus. Leur présence dans la liste à puce est donc très favorable. Puis vous trouvez « voir ». Les pages les mieux référencées mettent donc un peu plus en avant la thématique de « l’éclipse de lune » que les autres. Parmi les meilleures positions, je retrouve celles travaillant la proximité sémantique.

 

Le brevet de Google sur les listes à puces

Voici un extrait du brevet ayant un impact sur le seo d'un site Internet :

 

Mise en forme HTML utilisée pour déterminer les structures sémantiques

Une partie du processus derrière cette approche implique que le moteur de recherche analyse les structures HTML d'une page, et qu'il recherche des éléments tels que des titres et des en-têtes sur une page, des listes non ordonnées (<ul>) et des listes ordonnées (<ol>), des tableaux imbriqués (<div> et <br>) qui peuvent être utilisés pour mettre en forme une liste d’éléments sur une page.
Les en-têtes de page peuvent utiliser un élément d'en-tête tel qu'un <h1> ou une police de taille supérieure telle que <font size = 16>. Le texte situé en dessous de cet en-tête peut être considéré comme lui appartenant.

 

En d'autres termes, le moteur de recherche tente de localiser et de comprendre les structures visuelles d'une page qui pourraient avoir une signification sémantique, telles qu'une liste d'éléments associés à un en-tête. Notez que le brevet précise que le processus d'analyse peut également rechercher d'autres types de structures sémantiques significatives (autres que des listes également).

 

3 règles de Google sur la distance

Le brevet nous donne les règles suivantes concernant les en-têtes et les éléments de liste, en ce qui concerne la distance entre les mots qui y figurent :
Si les 2 termes apparaissent dans le même élément de la liste, ils sont considérés comme proches l'un de l'autre.

 

Si un terme apparaît dans un élément de la liste et que l’autre terme apparaît dans l’en-tête, cette paire de mots clés peut être considérée comme étant à égale distance de celle d’une autre paire figurant dans le même en-tête et dans un autre des éléments de la liste.

 

Les paires de termes apparaissant dans des éléments de liste différents peuvent être considérées comme plus éloignées que les paires de termes appartenant aux 2 groupes des précédents points.

 

Ainsi, dans l'exemple de l'éclipse de lune ci-dessus, les mots «éclipse » et « lune» (de l'en-tête de la liste) et «Terre» sont considérés plus proches que le mot «pénombre» qui est pourtant employé avant « Terre ». Ce qui caractérise une éclipse n’est pas la pénombre, mais le fait qu’elle soit cachée par la Terre. L’ombre projetée n’est qu’une conséquence. Il y a donc plus de distance entre « éclipse de lune » et « ombre » ou « pénombre », qu’avec « Terre ».

 

 

J'espère que ces informations vous seront utiles pour votre référencement naturel.

Demande de devis

Pour compléter votre information, cherchez d'autres conseils :
0 Commentaire

Un commentaire, une question ?
Tous les champs sont obligatoires