Qu’est-ce qu’un bon backlink ?

Je tiens aujourd’hui à vous parler de ce qu’est un bon lien entrant, alors que les stratégies que je déploie ne font JAMAIS appel au netlinking. Google vient simplement de donner sa vision de ce qu’il considère comme étant de la qualité en ce domaine, et il est utile de vous communiquer les versions officielles, ce qui évite toutes controverses.

Cette communication a eu lieu lors d’un hangout de février 2021 avec John Mueller, où la question lui a été posée en ce sens. La réponse est en partie représentée par l’image d’illustration de cet article ;-)

Pourquoi je refuse le netlinking ?

Mon avis de référenceur

Juste une petite parenthèse sur l’absence de backlink dans mes stratégies de référencement naturel, je préfère tout ce qui On Site : à ma connaissance, la firme de Mountain View a déclaré depuis au moins 2017 que les liens externes ne sont plus LE levier de prédilection pour mieux ranker dans les pages de résultats. Par ailleurs, le rythme des changements des algorithmes montre que les liens sont régulièrement soumis à des appréciations qui me semblent amoindrir leur intérêt, et le temps consacré pour en créer de véritablement bons. A titre d’illustration, le freelance SEO travaillant sur ce sujet pour votre compte doit distinguer les liens dits commerciaux de ceux qui sont sensés compléter l’information des internautes.

Pour les lecteurs sceptiques, John Mueller a dit ceci lors du hangout : « Je pense que, surtout si vous commencez, ne vous concentrez pas sur les backlinks […]car il est très facile d’essayer de donner à ceux qui ne sont pas naturels cet aspect (or c’est contre productif) ». Attention, surtout ne signifie pas qu’il faille exclure les sites plus anciens, ni ceux qui n’ont pas encore travaillé leur référencement naturel.

Pas assez lucratif, pour personne

Progressivement, seuls les liens 100% naturels ont de la valeur. D’autres gardent une certaine puissance, quand il sont travaillés avec subtilité, mais un expert arrivant à en créer 4 par an est hyper doué ! Une grande part de démarchage est nécessaire, avec parfois des appels téléphoniques, le mail étant souvent négligé par les destinataires. Il faut parfois plusieurs semaines et de nombreux refus - ou l’impossibilité de donner le change (voici déjà l’une des limites à l’aspect naturel !) – avant de voir l’une de ces redirections pointer vers votre site.

Pour ce prestataire, ce n’est financièrement pas rentable. Ni pour votre site, puisqu’il en faudrait beaucoup plus que 4 pour acquérir un poids satisfaisant.

Le trafic et l’engagement

En ce qui concerne le positionnement dans les SERPs et le flux de trafic, les résultats sont très bons et pérennes, plus rapides également, avec d’autres leviers : le community management, les publicités de Google, et un contenu parfaitement optimisé (il ne s’agit pas que de l’aspect technique). S’agissant de l’engagement des visiteurs sur votre site Internet, la liste se réduit encore. Donc ma religion m’interdit de toucher au netlinking.

Définition du principal critère : l’aspect naturel

D’apparence naturelle

Ce n’est pas le débat ici, mais il faut souligner l’importance des mots employés : l’aspect. C'est-à-dire la manière dont un lien se présente. Cette subtilité est cardinale pour les professionnels voulant en faire malgré tout.

Il existe de nombreuses façons de classer les backlinks. Vous trouvez des liens payants, des liens réciproques, des liens de publication d'invités, etc. Mais il n’y a que 2 classements : les naturels et les autres. Pour simplifier, il faut considérer que naturel = qualité.

Les recommandations de Google

John Mueller n’a pas révélé comment Google identifie les liens naturels des autres. Il a toutefois donné des pistes sur ce qui construit cette qualité tant recherchée. Il a commencé par dire qu’il ne faut chercher à donner un aspect naturel à des liens qui ne le sont pas. A fortiori quand la personne manque d’expérience en SEO. Il conclu cette première constatation par : « de mon point de vue, je me concentrerais d'abord sur votre site et je travaillerais vraiment pour le concevoir de manière efficace en premier lieu ».  Tiens, tiens... n’est-ce pas la conclusion du discours que j’ai tenu plus haut ?!

Et de continuer ainsi : « avec le temps, vous verrez peut-être qu'il y a des opportunités où vous pouvez mentionner votre site, avec d'autres personnes [elles créeront le lien d’elles-mêmes] ou sur des supports appropriés [à l’instar de la publicité], où il vous serait possible de véhiculer l’idée que votre site met en avant un contenu vraiment cool».

Comment Google définit un lien naturel ?

Le point de vue de Google est qu’un lien entrant devrait être planifié ni par un prestataire SEO, ni par le propriétaire du site considéré. Quelle que soit la nature de l’élément portant la redirection, il ne doit pas être payé, ni avoir de contrepartie.  Enfin, il est nécessaire que le lien soit créé spontanément par le site l’intégrant, et non par vous,  un freelance ou une agence web que vous payez pour cela. 

L’idée est que dans propre vécu, vous avez certainement visité des sites Internet que vous trouviez super quant à l’objet de votre recherche : vous les avez mis en favoris ou fait spontanément des liens qui redirigeaient vers eux. Parce que vous avez aimé le contenu. Un utilisateur de votre site aimant le vôtre, peut faire de même. C’est le lien naturel à rechercher.

 

En d’autres termes, LE support du référencement naturel est devenu le contenu : ce que vous proposez, comment vous le proposez, etc.

 

 Demandez un prix pour améliorer le référencement de votre site

Pour compléter votre information, cherchez d'autres conseils pour augmenter votre référencement google :
0 Commentaire

Un commentaire, une question ?
Tous les champs sont obligatoires