Pinterest coupe les vivres des blogueurs en bannissant les liens d’affiliation

Pinterest coupe les vivres des blogueurs en bannissant les liens d’affiliation

Pinterest, une source de revenus importante pour les blogueurs ferme le robinet à revenu venant de l’affiliation, que le réseau social estime être une combine lucrative. Ce qui n’est pas faux si l’on considère qu’un article doit apporter de l’information et des éléments permettant à l’internaute de faire un choix, d’apprendre quelque chose ou de travailler un sujet, et que l’affiliation n’est que publicitaire.  La plateforme est donc à la recherche de contenus de qualité, et souhaiterait procéder à un tri des membres ou des sociétés présentes sous son logo.

 

Un problème défini par la société elle-même

Le réseau social supprime tous les liens affiliés, les liens de tracking qui permettent aux personnes les partageant d’obtenir une commission sur les ventes ou sur les clics. Beaucoup de blogueurs mode, dont le nombre se chiffre en milliers sont suivis par un nombre important de Pinners et tirent profit d’une source de revenus régulière grâce aux liens affiliés. « Récemment, nous avons remarqué que les liens d'affiliation et les redirections sont à l'origine de Pins non pertinents dans les feeds, de liens morts ou d'autres problèmes de spam, » a déclaré en mars un porte-parole de Pinterest. « Nous pensons que ce changement nous permettra de garder la barre de pertinence et de qualité très haut, ce qu’attendent les Pinners du réseau social ».

 

Les blogueurs au style personnel, des prestataires souvent freelance, postent régulièrement des photos ou des articles qu’ils détiennent ou qui leur ont été donnés ainsi que des produits qu’ils aiment ou qu’ils convoitent. Ils partagent ces photos sur leurs blogs de même que sur Twitter, Instagram et Pinterest liés aux détaillants où les articles sont vendus. Les blogueurs sont rémunérés lorsqu’un client clique sur ces liens et achète dans un nombre de jours définis avec l’entreprise, aussi bien l’article lié ou d’autres produit que le détaillant vend.

 

De l'exception au commun

Pinterest a affirmé avoir automatiquement supprimé les liens affiliés depuis des années, mais avait autorisé quelques exceptions qui « maintenaient une qualité certaine ». RewardStyle, un réseau affilié qui s’adresse à l’industrie de la mode et qui travaille avec 9 000 blogueurs, sites web et autres rédacteurs, faisait partie de ceux qui avaient le droit d’utiliser les liens jusqu’en mars 2015. « Nous avons été témoins de la détérioration  de l’expérience de leurs utilisateurs », a expliqué le porte-parole de Pinterest. « Cela a engendré un envoi de Pins plus lent et des Pins moins pertinents dans les feeds ».

 

 

RewardStyle affirme ne pas avoir été prévenu du changement. Baxter Box, le directeur général de la firme a déclaré dans un courrier électronique : « l’entreprise collaborera avec les équipes de Pinterest dans le cadre d’un processus harmonieux qui permettra de maximiser le contenu numérique de qualité à l’avenir ». Ce serait bien aussi que Google fasse le tri, car il est très pointilleux avec ses algorithmes pour le référencement lié au contenu de qualité, mais n’est pas très regardant pour ce qui est de la véritable qualité d’un article. Et encore, quand l’information du blog est toujours d’actualité, ce qui n’est pas toujours le cas.

 

Commentaires

@finou28 : ce réseau social peut se permettre ce genre d'interdiction étant donné le nombre important de membres et de visiteurs. Du coup, il instaure une règle amplifiant la qualité sur son site web, sans, je pense, toucher à ses revenus. Sans doute perdait-il plus en laissant faire qu'il ne gagnait sur ces recettes.
Envoyé le 23/07/2015 à 10:35 par Agence web BreizhMasters
Je suis utilisateur à titre personnel, et je trouve que ce choix est nickel. Y en a marre des pollutions publicitaires à tout va !
Envoyé le 23/07/2015 à 09:53 par finou28
Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :