Comment Google peut classifier des sites comme de mauvaise qualité ?

 

Comment Google peut classifier des sites comme de mauvaise qualité ?Au sein de l’agence BreizhMasters, nous avons l’habitude d’analyser de nombreux brevets du moteur de recherches, et une étude portait sur les quality scores. Notre attention s’est alors portée sur un autre brevet qui se concentre sur les quality scores bas. Il décrit comment un site peut perdre du trafic si le classement de liens qui redirigent l’utilisateur vers lui est en dessous d’un certain seuil. Nous constatons une fois de plus que l’un des problèmes en référencement concerne le netlinking ! Ce n’est pas pour rien que Google lui attribue de moins en moins de crédit pour faire monter le classement d’un site… Mais le quality score mesure aussi la qualité du contenu des textes présents sur chaque page.

 

Si les premiers éléments de l’article vous semblent trop techniques, vous pouvez aller directement au résumé ;)  Mais nous avons essayé de faire au plus simple.

 

Une analyse technique du moteur de recherches

Ce brevet vise à fournir une mesure du nom de quality score, aux ressources qui renvoient vers un site, donc les backlinks que vous faites créer par un référenceur pour qu’ils redirigent vers votre site. Le plus souvent, ils sont obtenus avec des campagnes de netlinking ou avec la publication d’articles sponsorisés.

 

Google classe la qualité des sites en comptant le nombre de ressources dans chaque groupe, en définissant le quality score d’un lien pour le site qui se sert du nombre de ressources, et éventuellement en définissant si le quality score du lien est inférieur à un seuil qu’il fixe lui-même. Etre classifié comme un site de mauvaise qualité peut résulter en une diminution du positionnement pour ce résultat de recherche basé sur le quality score en suivant une formule citée dans le brevet.

 

Un contenu inadapté aux mauvais endroits

De nombreux sites possèdent du contenu qui pourrait être considéré comme du contenu qui n’apporte rien à une page et qui plus est, mis en évidence de façon plutôt inadéquate. Cela pourrait inclure du contenu en pied de page ou sur les encadrés latéraux qui n’ajoute pas vraiment de valeur aux pages d’un site, et qui est copié d’une page à l’autre. Cela peut également comprendre des avis, des liens pour des éléments comme des sitemaps, etc.  Selon le brevet, il semblerait qu’un utilisateur redirigé vers un autre site à partir de sections de pages plutôt inadéquates, soit une indication de mauvaise qualité.

 

Filtrer la diversité

Le brevet parle également de filtrer la diversité, à savoir un procédé permettant à Google de se débarrasser des ressources qui fournissent essentiellement de l’information superflue au moteur de recherches : si votre site fournit une ressource qui redirige l’utilisateur vers un site spécifique, et qui le fait sur plusieurs pages, Google peut ne compter qu’un seul de ces liens sans tenir compte des autres. S’il en existe trop, il pénalise le site ayant trop de liens pointant vers lui.

 

Qu’il y ait une pénalité ou non, il comptabilise les liens filtrés et en tient compte dans le classement : le manque de diversité est un signe de mauvaise qualité.

 

En résumé

Les avantages de ce brevet, selon ses inventeurs, sont les suivants :

 

En savoir plus sur ce brevet Classifier des sites comme des sites de mauvaise qualité (en anglais) : https://www.google.com/patents/US9002832

 

 

 

Ce n’est pas l’unique brevet de Google qui met l’accent sur la baisse du positionnement de sites en se basant sur un quality score bas. Les mises à jour Panda et Penguin de Google semblent toutes deux faire cela.

 

 

Commentaires

@ balatoni874 : je recommande toujours de vérifier les références du freelance avant de le choisir. Par ailleurs, le code est une chose, et de loin la moins importante comparée aux optimisations liées à la navigation (mais ça compte quand même). Je fais référence aux silos sémantiques notamment. Sans oublier une utilisation correcte des mots clés. Personnellement, je trouve plus rassurant de donner l’aspect SEO à un expert en la matière, et les développements à un webmaster compétent. Je n’ai jamais vu de les 2 compétences maîtrisées parfaitement par un seul et même individu.
Envoyé le 02/09/2019 à 08:41 par breizhmasters
Je voulais savoir si c'était si important que le site soit qualifié de mauvaise qualité par Google, sachant que ce qui m'intéresse est ce qu'en pense mes visiteurs d'abord...?
Envoyé le 01/09/2019 à 16:01 par Michel
Je cherche un développeur web pour me créer un site de qualité de A à Z. Mais comment savoir si je ne vais pas être déçue ? Le but est que je sois vue dans Google, bing et Yahoo, et pas qu’un mauvais codage m’empêche de réussir.
Envoyé le 21/08/2019 à 17:59 par balatoni874
Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :