Amélioration du référencement d’un site internet

 

 

L’amélioration du référencement d’un site Internet est une demande fréquente, chaque entrepreneur souhaitant le voir classé dans les meilleures positions des moteurs de recherches. Notez que la demande pour un site vitrine est rare : les propriétaires donnent à créer un site vitrine juste pour servir d’extension de la carte de visite, pour avoir un support digital prenant le relai d’une publicité ou d’un e-mailing, voire de publication sur des réseaux sociaux. Le prix de la prestation étant la plupart du temps décourageant pour un simple site vitrine, l’optimisation étant suffisante la plupart du temps. 

 

L’intervention d’un spécialiste du référencement n’est toutefois pas liée à une obligation de résultats, mais uniquement de moyens. Ce qui n’empêche pas d’obtenir des résultats très intéressants non plus, bien au contraire…

 

 

 

Référencement avec obligation de résultats ?

Parfois, le porteur du projet exige du spécialiste que le référencement soit lié à une obligation de résultats. Entre la crainte de payer pour un positionnement peu intéressant, et une expérience peut-être désastreuse avec un référenceur amateur, la demande peut être légitime. Toutefois, le prestataire n’a aucune obligation légale quant aux résultats. Comme beaucoup de professions, dont celle d’avocat, seule l’obligation de moyen est requise. C’est parce que la décision finale de bien positionner une page sur un mot clé n’appartient pas au référenceur, qu’il est dégagé de toute obligation en ce sens.

 

Il faut aller maintenant un peu plus loin dans la réflexion, en se demandant pourquoi un freelance accepterait un tel objectif – ce ne sera jamais une agence -, sachant qu’il n’a aucune maîtrise sur les décisions des moteurs de recherches, ni sur leurs évolutions algorithmiques ?

La question devrait amener les porteurs de projets à se demander pourquoi il accepte malgré tout ? 2 réponses peuvent être apportées :

 

Dans tous les cas, ce n’est pas bon signe. Tout expert dans un domaine connaît les subtilités de son cadre d’intervention; dans la négative, il n’en est pas un. Ce peut-être un bon amateur, auquel cas il doit avoir des références prouvant sa capacité à bien référencer un site Internet. Et s’il est un bon spécialiste du référencement, il sait très bien qu’il est limité en nombre de clients par jour de travail, pour continuer à faire de la qualité. Aussi, la seule chose qui pourrait le motiver à accepter une nouvelle mission serait l’intérêt pour la thématique, le prix de la mission, voire des critères personnels. Et non une contrainte de cette envergure.

 

En résumé, si un prestataire en référencement accepte ce travail avec une obligation de résultats, vous devez certainement perdre votre temps au vu de ses motivations.

 

Qu’est-ce qu’une obligation de résultats ?

Une obligation de résultats définit pour ce qui de l’amélioration du référencement, les points suivants :

 

Notez qu’il arrive encore que certaines personnes osent demander un devis (mais très peu heureusement), où il est précisé que le paiement d’un forfait par mot clé positionné dans Google ne serait procédé que si les engagements précédemment nommés étaient constatés. Un spécialiste sait fort bien qu’il faut des mois pour améliorer le référencement d’un site, surtout s’il a été pénalisé. C’est encore plus difficile s’il a été sanctionné (c’est une sanction plus grave que la pénalisation). Ce qui signifie qu’il devrait travailler gratuitement pour un commanditaire, dans l’espoir qu’à la date dite Google n’ait pas de nouvelles règles qui viennent handicaper les résultats, et donc toucher 800 € au bout de 6 mois de travail. Personne n’accepterait de travailler gratuitement sur un résultat dont il n’a pas la maîtrise, autre que les moyens qu’il engage pour espérer y parvenir…

 

 

Même avec une obligation de résultats, le prestataire doit être rémunéré mensuellement. Pour l’impliquer autrement, il est possible de fixer une prime soumise à l’atteinte des objectifs. S’ils ne le sont pas, cela ne signifie pas que le référencement est mal fait, et sans nul doute le site bénéficie déjà d’une nette amélioration. C’est pourquoi il n’est pas problématique pour un client de payer mensuellement la prestation, puisque de toute façon son site en retire un bénéfice.

 

Commentaires

@ profdu06 : Il est certain qu’un spécialiste en référencement a un tropisme pour les meilleures positions en ce qui concerne le site de son client, en revanche, il n’est pas tenu juridiquement à une obligation de résultat mais uniquement de moyens. C'est-à-dire qu’il doit fait ce qu’il pense être le mieux pour parvenir au meilleur, sans devoir s’engager à vous placer à telle date à telle position sur tel mot clé, Il n’a pas la main sur la décision finale qui est le classement d’un site, voilà pourquoi le droit le dédouane de cette obligation.
Envoyé le 23/05/2016 à 14:38 par BreizhMasters
On veut payer pour un résultat en fait. On se fiche un peu de ce qui est fait, ce qu'on veut c'est que le classement monte, donc on est bien sur du résultat ?
Envoyé le 21/05/2016 à 10:25 par profdu06
Référencer un site web en première page de Google, prend du temps !
Envoyé le 28/05/2012 à 09:33 par Mon Hebdo
Le référencement d'un site e-commerce est particulier : comment bien le référencer s'il est amené à évoluer ?
Envoyé le 23/04/2012 à 10:14 par Hebdo ciné
Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :