Une actualité marquée par les CMS

 

Une actualité marquée par les CMSQuand les CMS sont apparus dans le monde de la création de sites internet, que ce soit pour faire un site web classique ou pour créer un site e-commerce avec Prestashop par exemple, ils ont marqué l’actualité. Auparavant, la création d’un site internet était réservée à un professionnel du web : le webmaster. Depuis les CMS, nul besoin d’être d’être un développeur confirmé pour faire son site, il est possible de se dire créateur de site web dès qu’il y a quelques connaissances en développement web et que le site internet fonctionne sans bug. Il y a d’autres problèmes bien évidemment, car il existe bien des différences entre un prestataire amateur et un vrai webmaster seo. Les incidences se retrouve au niveau de la compatibilité avec les navigateurs, au niveau de la sécurité, de l’optimisation au référencement naturel, dans le savoir concevoir une charte de navigation pour l’internaute et les moteurs de recherches, etc.

 

Depuis une petite semaine, c’est l’actualité qui marque les CMS. Des dix ans de WordPress au piratage de Drupal, l’actualité récente parle bien des CMS, parfois en mal. Mais avant d’aborder l’actualité des systèmes de gestion de contenu, il convient de rappeler en quoi ces derniers consistent et quelles sont leurs limites. Jusque là, ce n’était qu’une mise en bouche ;)

 

 

CMS : définition et limites du système

Acronyme de Content Management Software, un CMS est un système de gestion de contenu qui permet de créer du contenu web sans avoir de connaissance particulière en informatique, c’est-à-dire en s’affranchissant de la partie programmation.

 

Les CMS offrent donc la possibilité de gérer et de créer rapidement des sites web dynamiques sans contrainte particulière. A l’heure actuelle, les CMS les plus utilisés sont représentés par WordPress, Joomla, Drupal ou encore PrestaShop dans le secteur du e-commerce.

 

Très populaires, ces solutions séduisantes et « clé en main » sont toutefois loin d’être parfaites. Qu’est-ce qu’une agence web pourrait leur reprocher ?  Ou un créateur de site internet professionnel, un prestataire freelance ?  Voici une première liste non exhaustive :

 

 

Dès lors, pour bénéficier d’un site parfaitement optimisé mieux vaut s’adresser à un véritable développeur, qu’il soit freelance ou que se soit une agence web. N’oubliez pas que votre site internet est votre outil de travail, et que l’investissement que vous réaliser en payant un webmaster sert à terme à vous faire gagner de l’argent. Aussi, attention au choix du webmaster seo, de l’expert en référencement, etc.

 

 

Wordpress fête ses dix ans !

Système de gestion de contenu le plus populaire devant Joomla et Drupal, Wordpress vient de fêter avec succès ses dix ans d’existence. Crée le 27 mai 2003, Wordpress s’est développé de façon considérable en une décennie.

 

Créé à l’origine pour répondre aux besoins basiques des bloggeurs, l’outil open Source de Matthew Mullenweg est aujourd’hui utilisée au delà de la blogosphère et permet de créer et de gérer efficacement tout site web. Pour preuve, environ 70 millions de sites web fonctionnent sous Wordpress, soit 18% de l’ensemble des pages internet et près de soixante dix millions d’utilisateurs.

 

Les raisons de ce succès ? Tout d’abord la gratuité de ce CMS pour ce qui est la base. Ne croyez toutefois pas que tout est gratuit, la société qui gère ce CMS réalise un chiffre d’affaires imposant… Donc à terme la gratuité est payante ...  Il existe également la possibilité d’héberger soi-même son contenu, ce qui a permis à WordPress de se démarquer. Ses concurrents de l’époque comme Myspace ou Blogger étaient quant à eux dépourvus de cette possibilité.

 

Par ailleurs, les autres points forts de WordPress résident dans sa légèreté, sa souplesse et sa simplicité. Ainsi, lors du téléchargement de ce CMS, la version récupérée est très épurée. Libre ensuite à l’utilisateur d’enrichir cette dernière en ajoutant les outils dont il a besoin. Dans ce domaine, WordPress est également le CMS le plus complet avec près de 20 000 plugins payants et 10 000 thèmes payants disponibles pour personnaliser son site internet. Un catalogue pléthorique rendu possible par l’énorme communauté de développeurs que compte WordPress.

 

Enfin, la success-story de WordPress n’est qu’un début puisque qu’Automattic, l’entreprise qui gère WordPress Premium, la version payante de WordPress, vient de lever 50 millions de dollars auprès du fonds de capital-investissement Global Management. Dommage que la dernière version de ce CMS connaisse des bugs avec Internet Explorer. Créer un site internet demande à ce que tout soit compatible avec les différents navigateurs du marché, mais ce CMS connaît des dysfonctionnements avec ce navigateur. Que se passe-t-il si vous, vos clients ou vos différents prestataires utilisent Internet Explorer ?

 

Drupal se fait pirater

 

Mais l’actualité des CMS n’est pas toujours au beau fixe. C’est ainsi Drupal - autre système populaire de gestion de contenu - qui en a récemment fait les frais. Des hackers ont en effet piraté ses serveurs et réussi à dérober des informations de comptes d’utilisateurs, à savoir mots de passe et adresses mail. Selon les responsables de la sécurité de Drupal, il ne s’agit pas d’une faille propre au CMS mais d’une vulnérabilité exploitée par une application tierce ayant été installée sur ses serveurs.

 

Si le risque d’utilisation des données piratées reste faible, le site web a tout de même souhaité prendre des mesures de précaution en réinitialisant tous les mots de passe. N’empêche que vos mails et mots de passe sont nécessairement utilisés dans d’autres sites internet, des plateformes de mises en relation, des webmails, etc. Il y aura des conséquences pour les utilisateurs…

 

 

Prestahop modernise l’interface de Prestabox

Société française, PrestaShop est la plateforme open source de création de sites de e-commerce numéro un. L’Entreprise revendique effectivement près de 130 000 boutiques créées avec son CMS. L’agence web crée parfois des sites e-commerce sous Prestashop, mais uniquement lorsque le besoin du client coïncide directement avec les fonctionnalités de base du CMS. Nos développeurs préfèrent sinon de loin la création sur mesure en PHP.

 

Son offre comprend deux solutions : PrestaShop et l’outil payant PrestaBox, né en 2010. Ce dernier est accessible par abonnement et constitue un outil simplifié destiné aux TPE et autres petits commerçants.

 

Aujourd’hui les équipes de PrestaShop proposent une mise à jour majeure de PrestaBox. Au programme : une refonte intégrale de son interface. Désormais plus facile à prendre en main, celle-ci comprend également de nouvelles fonctionnalités, comme la connexion directe aux réseaux sociaux ( Facebook, Twitter, etc.), des outils marketing plus performants ou encore une aide contextuelle au niveau du panneau d’administration. 

 

Pour utiliser Prestabox, les cybermarchands devront s’acquitter d’un abonnement variable : 19, 90 € HT par mois et 2% de commission sur le chiffre d’affaire mensuel si celui-ci dépasse 990 €. Cela reste une solution coûteuse au bout du compte, alors qu’une création sur mesure nécessite un prix pour créer le site internet certes, mais unique. Quelle économie sur plusieurs années !

 

 

A votre tour vous avez un projet de création de site internet ? Il suffit de contacter l’agence web depuis le formulaire de contact, et de faire une demande de devis gratuit : devis pour créer un site internet.

Commentaires

Avec l'arrivée des CMS j'ai pu construire mon propre site, mais je suis vite passée à un webmaster pro lorsqu'il a grandit car il me fallait quelque chose de plus poussé.
Envoyé le 09/07/2013 à 14:14 par Eve
Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :