Que de nouveautés pour Google !

 

La rentrée 2013 de GoogleSi août rime généralement avec vacances, les ingénieurs de chez Google n’ont quant à eux pas chômé. Petit rappel de l’actualité estivale de la firme de Mountain View, qui a ses répercussions pour cette rentrée, à bien des niveaux sur le référencement d’un site web.

 

Paid and Organic : nouvel outil de comparaison du référencement naturel et payant

Annoncé le 22 août, Paid & Organic (P&O) vient d’être lancé en ce mois de septembre. Il s’agit d’un tout nouvel outil de suivi SEO et SEA. Pour en profiter, deux conditions sont requises : il faut disposer d’un compte Adwords, lequel devra impérativement être relié à un compte Google Webmaster Tools.

Grâce aux nombreuses statistiques délivrées par Paid & Organic, il est possible de comparer les performances en matière de SEA - le trafic payant sponsorisé - et de SEO - le trafic naturel - sur une même requête.

 

La fonctionnalité de cet outil est parfaitement résumée par Google sur la page dédiée à P&O : « Ces informations (…) permettent de mieux comprendre comment tirer profit de la recherche naturelle et des liens commerciaux pour toucher les utilisateurs lorsqu'ils effectuent des recherches en ligne. Elles (…) permettent également d'exploiter les résultats de recherche naturels afin d'identifier de nouveaux mots clés utiles et d'évaluer l'impact de votre présence en ligne en fonction du nombre de vues et de clics générés ».

 

Paid and Organic

 

 

Les pénalités manuelles expliquées ?

Depuis peu, le moteur de recherches propose un nouveau lien dans Google Webmasters Tools appelé les actions manuelles. Cette option permet à un webmaster de connaître les raisons des pénalités manuelles infligées à son site. Ces explications seront envoyées sous forme de notification via Webmaster Tools et listeront des exemples d’URL problématiques du site. Cet outil reste toutefois une farce, puisque seules quelques pages sont mises en avant, et les éléments pénalisants ne sont pas explicitement désignés. Imaginez que sur un site e-commerce de 5 000 pages (il en existe beaucoup, et ils occupent les premières positions des résultats de recherches), avoir la notification de 20 qui ne seraient pas valides, cela ne sert pas à grand-chose à bien y regarder de près.

 

Pour rappel, les pénalités les plus fréquentes sont : le spam de contenu généré par les utilisateurs, comme par exemple dans les forums ou les blogs, le texte caché ou Keyword Stuffing, le spam classique, le contenu sans intérêt comme les pages satellites et les liens non naturels depuis un site tiers et/ou son site personnel.

 

Le Générateur de mots clés remplacé par l’outil de planification des mots clés

Planifier des mots clés

Annoncé il y a quelques temps déjà, la fermeture de l’outil générateur de mots clés est donc désormais effective. Pour rappel, cette fonction gratuite d’Adwords fournissait principalement deux types d’informations : le volume de recherches sur un mot clé et les combinaisons associées à un mot clé. Destiné à épauler l’annonceur dans sa campagne Adwords, cet outil était cependant très utilisé par les experts en référencement afin de connaître les mots et expressions les plus tapés par les internautes. Un détournement de son usage initial qui explique certainement cette fermeture. En effet, de nombreux référenceurs freelances et agences web se servait du générateur de mots clés sans pour autant monter la moindre campagne Adwords.

 

Google a donc décidé de le remplacer par l’outil de planification de mots clés. Sur son site, le moteur de recherches explique son choix en ces mots : « L'outil de planification des mots clés associe les fonctionnalités du Générateur de mots clés et de l'outil de prévision du trafic afin de faciliter la planification des campagnes sur le Réseau de Recherche. C'est la raison pour laquelle le Générateur de mots clés n'est plus disponible. L'outil de planification des mots clés vous aide à trouver de nouvelles idées de mots clés et de groupes d'annonces, et à obtenir des estimations concernant leurs performances afin de déterminer l'enchère et le budget qui vous conviennent. Vous pouvez ensuite ajouter votre sélection de mots clés et de groupes d'annonces à vos campagnes ». Pour l’avoir utilisé, il est beaucoup moins pratique, mais sans doute est-ce une question de découverte et de familiarisation.

 

Mise en garde

Le moteur de recherches met toutefois en garde les anciens utilisateurs du générateur de mots clés sur quelques points : « le générateur de mots clés vous fournissait par défaut des statistiques sur les requêtes larges et permettait d'obtenir des données sur d'autres types de correspondances, comme les expressions ou les mots clés exacts. En revanche, l'outil de planification des mots clés ne fournit des statistiques de l'historique que pour les mots clés exacts ».

 

A noter également : « l'outil de planification des mots clés ne vous permet pas de cibler des appareils mobiles spécifiques, par exemple les tablettes et les téléphones mobiles. Par défaut, il cible tous les appareils, conformément aux modifications récemment apportées aux campagnes Adwords. Nous concevons actuellement une fonctionnalité qui vous permettra d'obtenir des estimations du trafic par type d'appareil et de définir des ajustements d'enchères pour les appareils mobiles. »  Un petit retard dans les objectif de Google sans doute, car où est l’intérêt de mettre en ligne un outil qui n’est pas terminé, ou du moins qui n’a pas le potentiel du précédent…

 

Si les fonctionnalités entre les deux outils semblent quasi-similaires, de nombreux utilisateurs regrettent pourtant le défunt générateur de mots clés. L’outil de planification de mots clés semble être ainsi en net recul sur de nombreux points tels que l’ergonomie, la flexibilité ou encore la rapidité de résultats. Mais peut être ne s’agit-il là que d’un outil de transition pour la firme de Mountain View ? Nous faisons parti de ceux qui ont cet espoir, sans toutefois regretter l’ancien totalement non plus.

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :