Les sites d’information en campagne contre les bloqueurs de publicités !

 

Certains sites d’information, comme Le Monde, Le Figaro ou encore L’Équipe, se sont lancés cette semaine dans une campagne de sensibilisation contre les bloqueurs de publicité (aussi appelés adblock). Initiée par Le Geste, cette décision est loin de ravir la plupart des internautes, qui craignent la fin de l’Internet gratuit.

 

Une campagne de sensibilisation contre les bloqueurs de publicité

Le Geste, une organisation de fédération des professionnels de l’édition de contenu en ligne, a souhaité rallier autour de lui les grands noms de l’information, pour une campagne de sensibilisation sur 1 semaine, concernant les bloqueurs de publicités. Cette décision a pour but d’informer les internautes, sur l’importance des annonces publicitaires : celles-ci semblent vitales pour les sites d’information, puisqu’elles représentent une importante source de revenus.

 

Tout spécialiste SEO sait qu’il ne faut pas abuser des encarts publicitaires, car cela nuit gravement au référencement. En revanche, les sites de cet acabit se moquent largement de leur classement Google, ils utilisent d’autres supports de visibilité et de communication pour se mettre en valeur. Par ailleurs, un peu comme le site de petites annonces leboncoin, l’optimisation est un détail, le volume de clics remplissant à lui seul les facteurs de confiance et d’attraits que recherchent les moteurs de recherches. Donc pour eux, la publicité en ligne est essentielle.

 

A chaque site sa méthode

Les géants de l’information en ligne ont donc, suite aux recommandations du Geste, publié un message d’avertissement à l’attention de leurs lecteurs, en leur signalant que les articles disponibles ne seraient visibles qu’après la désactivation d’adblock, s’il était repéré sur votre machine. Cependant, aucune précision n’a été apportée par l’organisation, concernant le contenu exact de ce message. De ce fait, les sites d’information ont chacun publié un encart personnalisé. Nous pouvons notamment relever celui du journal Le Point : « Si vous voulez continuer à vous informer et vous divertir tous les jours avec nous, ce serait sympa de désactiver votre bloqueur de pub (seulement sur notre site, hein) ».

 

Le Figaro, quant à lui, s’est contenté de flouter une partie de ses contenus. Il suffit de sélectionner le texte, pour que celui-ci soit de nouveau visible. Le Monde informe seulement ses lecteurs de l’importance de la publicité en ligne, mais permet cependant aux internautes de poursuivre leur lecture, d’un simple clic.

L’Équipe et le Parisien vont même plus loin, en incitant leurs lecteurs à désactiver leur bloqueur de publicité, pour ainsi bénéficier d’un abonnement au rabais.

 

La réaction des internautes

Bien que quelques internautes comprennent l’importance de la publicité pour les éditeurs en ligne, la plupart pointent du doigt l’abondance d’annonces commerciales, allant jusqu’à l’excès. En effet, dans certains cas, le contenu publicitaire dépasse même le contenu informatif. La taille de ces publicités intempestives est également dénoncée, même si le moteur de recherche Google pénalise de telles pratiques, lors de l’indexation de ces sites.

 

C’est donc un ras le bol généralisé qui touche les internautes, dont la réaction ne s’est pas fait attendre : ceux-ci préfèrent trouver d’autres moyens d’information, plutôt que de désactiver adblock, au nom de l’Internet gratuit, et d’un confort de lecture.

 

 

Cette initiative du Geste, visant à sensibiliser le public, n’aura finalement été qu’un grand coup d’éclairage pour les bloqueurs de publicité. Si vous êtes créateur de votre propre site, veillez à ne pas en mettre plus d’une au-dessus de la ligne de flottaison, c’est vital. Idéalement, intégrez-la beaucoup plus bas.

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :
Code de confirmation :anti-flood
A recopier ci-contre * :