Les premiers ravages de Pingouin 4 alias Penguin 2.0 !

 

les premiers ravages de Pingouin 4 ou Pinguin 2.0Initialement prévu pour le mois de juin, le nouvel algorithme de Google est finalement sorti fin mai. Baptisée Pingouin 4 par les experts en référencement puisqu’il s’agit de la quatrième mise à jour, ou Penguin 2.0 par les équipes de Google, cette nouvelle bouture apporte son lot de nouveautés. Pour un référenceur et ou webmaster SEO, cette annonce est d’une importance capitale.

 

Manifestement, beaucoup de sites internet sont touchés, si nous en jugeons par les appels au secours des nouvelles demandes de devis de porteurs de projets pourtant encore inconnus de l’agence web. Nous remarquons qu’en terme de création de site internet, se sont les sites d’annonces qui semblent le plus touchés, mais pas exclusivement comme vous le verrez plus tard.

 

Et comme nous disait un nouveau client pour reprendre son référencement impacté par Pinguoin 4, quand est-ce qu’on lâche les otaries tueuses pour mettre à mal les algorithmes de Google !  Comme quoi, cette mise à jour peut faire du mal à un site e-commerce par exemple. Mais nous vous en disons plus.

 

 

Pingouin 4, présentation et bref historique

Pour rappel, en terme de référencement naturel Pingouin est un filtre dont le but est de pénaliser les pratiques de référencement frauduleuses telles que les abus de netlinking et les backlinks non naturels. Ce type de technique vise en effet à manipuler les résultats des moteurs de recherche de façon artificielle. En clair, l’exact opposé d’un SEO de qualité

 

Sont pris en compte le nombre de liens nouveaux, la fréquence de leur création, l’aspect naturel, la gratuité du lien, la variété des provenances, etc.  Mais comme référencer un site internet c’est aussi avoir du contenu, N’en déplaise à certaines rumeurs de certains experts SEO, le contenu d’un site est aussi pris en compte. Vous allez dire que c’est le travail de Panda ; ce qui est vrai pour la partie contenu unique, pour la mesure de la qualité, pour le content spinning également. Mais Pingouin 4 va encore plus loin !

 

En l’espace d’un an, l’algorithme Pingouin aura donc connu plusieurs mises à jour. Lancée le 22 mai 2013, Pingouin 2.0 est ainsi la quatrième version de la bestiole. Il s’agit d’une évolution majeure de l’algorithme de Google, comme l’avait annoncé Matts Cutts, le Monsieur SEO et porte-parole de la firme de Mountain View.

 

 

Les différences entre Panda et Pingouin

Déployé en France lors de l’été 2011, l’algorithme Panda avait déclenché une véritable secousse sismique sur le web européen. Les agences web ont eu du travail, et le netlinking mal fait a tué plus d’un site.

 

Avec Panda, Google s’attaquait notamment aux fermes de contenus, dont les comparateurs de prix (Twenga, Kelkoo, etc.) sont friands. Les sites d’annonces étaient encore épargnés, ainsi que certains annuaires. Ces content farms correspondent à des sites dont le contenu éditorial n’est pas dicté par une thématique spécifique mais par une volonté d’attirer un maximum de visites. On y trouve un très grand nombre d’articles courts, de mauvaise qualité et remplis de mots-clés que l’on nomme le keyword stuffing, dont l’objectif est d’obtenir un fort trafic.

 

Pour sa part, Pingouin ne s’attaque pas véritablement au contenu d’un site en lui-même mais plutôt à sa partie référencement, dont les liens, mais pas exclusivement, mais notre expert seo ne va pas non plus tout répandre sur la toile... Il existe tellement de référenceurs pas assez professionnels, il ne faudrait pas non plus les former gratuitement ;-)

 

A ce titre, Pingouin semble davantage représenter un complément de Panda qu’un remplaçant. L’emplacement des textes est regardé, le contenu grammatical et orthographique, le message (hé oui, Google va loin…), et les publicités disponibles sur les pages de contenus. Bien entendu, la réalité pour le référencement d’un site est plus complexe, nous avons ici simplifié…

 

Et, si Google Panda vérifie tous les mois le bon fonctionnement des sites, Pingouin 4 va plus loin en effectuant une veille quotidienne. Autant dire que les erreurs ou les bidouilles artificielles des webmasters seo seront sanctionnées très rapidement !

 

Les nouveautés apportées par Pingouin 4

Si la sphère du référencement ne connaît pas encore précisément les particularités de cette nouvelle mouture, l’agence web avec quelques prestataires en référencement de haut vol en ont déjà décodé certains points. Bien évidemment le réseau auquel nous appartenons n’est sûrement pas le seul à procéder à une veille, mais nous avons remarqué que les sites internet gérés par notre expert SEO, ainsi que les site web profitant de la façon dont nous construisons un netlinking, sont passés devant les concurrents de nos clients ! L’impact sur le travail de l’agence web a été mineur. Il ne faut pas s’endormir pour autant…

 

Pour en revenir à Matts Cutts, ce dernier a d’ailleurs déclaré que Pingouin 4 allait « analyser plus en profondeur » et avoir « davantage d’impact » que Penguin 1.0.  Dans les faits, les spécialistes confirment que les pages sur-optimisées avec des ancres trop travaillées, des backlinks trop nombreux et des balises meta sur optimisées, sont celles qui ont le plus lourdement chuté dans les résultats du moteur de recherches. En voyant cela, il est simple de comprendre qui la mise à jour de Pinguoin fait mal à beaucoup de sites parce qu’elle favorise moins qu’elle ne pénalise. Le négatif impacte plus que le positif.

 

Mais il serait injuste de ne parler que de ce qui fait chuter, il existe aussi des mesures par les algorithmes de Pinguoin 4 qui font monter des pages. A noter que la page d’accueil est de plusen plus désolidarisée des autres pages d’un site internet. Il s’agit donc de travailler chaque page presque comme une page d’accueil, sans la plagier toutefois…

 

 

Les sites dans le viseur de Pingouin

Fin mai, SearchMetrics a publié une liste des sites impactés négativement par Google Pingouin. Ceux qui ont le plus perdu en visibilité sont majoritairement des sites pornographiques, des sites de jeux. L’agence web rajouterait des sites d’annonces. Rien d’étonnant quand au vu des pratiques de référencement de ces sites, et pour les sites d’annonces, ce qui est considéré comme du contenu.

 

De même, de nombreux petits sites ayant sous-estimé l’importance du référencement, ou n’ayant pas les ressources nécessaires pour s’y consacrer sérieusement, se voient pénalisés. En fait, les erreurs pénalisent sévèrement des pages et des mots clés du site dans l’ensemble. A l’inverse, plaire au Pinguoin fait remonter un site internet sur le mot clé ainsi que les pages concernées. Donc les pages sont désolidarisées sans l’être tout à fait, une petite subtilité dont il faut tenir compte…

 

A contrario, les sites ayant une véritable politique de SEO et bénéficiant d’une bonne notoriété sur la toile sont récompensés par cette mise à jour, entendez les gros sites principalement, mais heureusement, pas que ceux-là. Mais qu’est-ce que la notoriété selon Google ?  Pinguoin ne regarde pas que le netlinking, il observe également le SMO, ou si vous préférez, les pratiques du site considéré sur les réseaux sociaux, sur tous les réseaux sociaux. Cela ne veut pas dire qu’il faille nécessairement avoir une page sur chacun d’eux, mais que la notoriété peut passer par là.

 

La notoriété pour le référencement, c’est aussi le nombre de clic sur un lien, ce sont les recherches sur le moteur de Google, c’est le nombre de Google +1 et les partages dans son propre réseau social, Google+. La notoriété est encore beaucoup de choses si l’on veut prendre le temps de regarder cela de près et d’y passer du temps.

 

 

Les recommandations de Google pour un bon référencement

Dans tous les cas, afin d’éviter d’être pénalisé par Pingouin 4, l’agence web rappelle les techniques à éviter :

 

Avec Pingouin 4, Google renforce encore un peu plus les règles en matière de SEO. Plus que jamais, un véritable référencement naturel est primordial pour apparaître en bonne place dans les résultats du moteur de recherche numéro un. A titre personnel, l’agence web est heureuse de voir que le mauvais référencement apporte une valeur négative. Trop de prestataires en référencement restent des amateurs, cassent le marché en terme de prix car ils vont vite en ne respectant pas les règles cardinales d’un bon référencement. Entre une agence de référencement qui indexe ses clients en première page de Google en moins de 6 mois ou en 1 an et un freelance qui se vante de la faire en 1 mois, donc pour moins cher au bout du compte, faire le choix entre les deux revient à choisir entre acheter un produit de merde basse qualité fabriqué en Chine ou du sur mesure fait en France.

Il est vrai que pour une expert en référencement, il n’est pas simple d’être sans cesse en alerte, mais le bon côté des choses est de voir que Pinguoin 4 ne tue pas le référencement, au contraire, il le bonifie ! C’est la sur optimisation qui est visée, ainsi que l’aspect social, et ça c’est une grande nouveauté vu l’ampleur du sujet aujourd’hui. En conclusion, il faut s’adapter, et se rapeler qu’il ne faut pas penser référencement Google, mais INTERNAUTES !

 

 

Commentaires

J'avais un blog qui a été fusillé par l'arrivée de Pingouin, mais pas cette mise à jour, la toute première version. J'ai laissé tomber le référencement du blog, et mis très peu d'articles dedans,juste pour le fidèles lecteurs. Vous savez quoi ? Grâce à Pingouin 4 j'ai un positionnement qui est meilleur qu'avant ! Comme quoi rien n'est jamais irréversible, ouf !
Envoyé le 11/06/2013 à 11:47 par Tueur de Pingouins
Moi je pense que Pingouin 4 vient surtout propulser le réseau social de Google : le ranking prend de l'importance dans la notoriété et la notoriété dans l'indexation, et dans cette notoriété, il y a bien entendu les partages sur Google+... Au final, j'ai vraiment l'impression que l'on paye des agences de netlinking pour se faire bananer par le moteur de recherches qui modifie ses propres règles quand ça l'arrange. Ok, les agences de référencement n'y sont pour rien, mais quand je vois Google dire que le référencement doit être naturel, à savoir pensé pour les internautes, alors que ses règles sont naturellement favorables pour ses intérêts !
Envoyé le 10/06/2013 à 17:22 par Michel 75
Il faut tuer ce maudit Pingouin ! Pourquoi Google cherche-t-il à pénaliser les sites ayant fait un mauvais netlinking au lieu d'ignorer ce dernier. Ceux qui font un bon netlinking passeraient devant, mais ça laisse la possibilité au site concerné de remonter sa chute. Avec la pénalisation, il ne faut même pas y penser, ou alors mettre la main au porte-monnaie !
Envoyé le 06/06/2013 à 16:45 par Amanda77
Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :