Les comptes de Mark Zuckerberg sur les réseaux sociaux, ciblés par des pirates informatiques

 

Selon plusieurs sources, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, s'est fait pirater ses comptes Twitter, Instagram, et Pinterest pendant un bref instant ce week-end.

Un groupe de hackers appelé OurMine aurait hacké les comptes Twitter Instagram et Pinterest du milliardaire, d'après les différentes captures écrans des tweets que nous avons pu apercevoir, qui habituellement sont très peu utilisés par le boss de Facebook, et qui depuis ont été supprimés de son compte.

 

Aucun compte Facebook n’aurait été hacké

Le magazine d'actualités technologiques Engadget a réalisé une capture écran d'un des tweets que le groupe OurMine a posté: "Hé @finkd (le nom d'utilisateur de Mark Zuckerberg sur Twitter) nous avons pénétré dans ton Twitter, Instagram et Pinterest, on teste la sécurité-là, s'il te plaît envois nous ta réponse." Ces comptes ont depuis été «re-sécurisés », a déclaré un des porte-parole, ajoutant « qu'aucun système ou compte Facebook n'a été hacké ».

 

Un mot de passe trop simple

Le groupe, dont le compte Twitter principal a été suspendu, lui a ensuite envoyé un message pour lui dire que son mot de passe avait été trouvé dans la base de données de LinkedIn, qui avait été piratée le mois dernier. Savez-vous quel était le mot de passe des ces 3 comptes ? Il s’agissait de dadada. Beaucoup trop simple, comment un génie de l’informatique a-t-il pu choisir cela ?! Même s’il n’a pas été piraté à cause de cela, ça fait drôle de voir que Facebook vous demande un mot de passe que vous n’utilisez nulle part ailleurs… Et qu’un spécialiste de l’informatique soit capable d’utiliser un tel mot de passe nous laisse sans voix.

 

Quand l’agence pense aussi que Microsoft vient tout juste de racheter LinkedIn, et que les pirates adorent embêter cette entreprise, attention au mot de passe que vous utilisez sur ce réseau social, qu’il soit bien différent de celui que vous utilisez ailleurs ! N’allez pas dire que nous sommes mauvaises langues, skype n’a jamais été hacké, sauf depuis qu’il appartient à Microsoft…

 

Quelques suppressions de comptes

« Nous avons supprimé tous les comptes que nous pensions à risque » a expliqué un porte-parole de LinkedIn. Depuis que le compte principal de OurMine a été suspendu, le tweet original n'est plus accessible au public, mais d'autres utilisateurs de Twitter, dont un spécialiste des médias sociaux travaillant pour la CNBC qui a retrouvé les tweets.

 

Le groupe a déclaré sur son deuxième compte Twitter, @OurMineTeam43, qu'ils avaient juste voulu prévenir Zuckerberg des défauts/failles de sécurité.

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :
Code de confirmation :anti-flood
A recopier ci-contre * :