Google : les algorithmes de qualité ne collectent pas davantage de contenu

 

Google : les algorithmes de qualité ne collectent pas davantage de contenuIl est courant de voir les demandes de devis liées au référencement  augmenter de manière significative après la modification d’un algorithme. A vrai dire, beaucoup de sites perdent de la visibilité quelques jours après une nouvelle version, si l’optimisation n’est pas faite dans de bonnes conditions et si le contenu n’est pas de qualité au yeux de la mise à jour (il pouvait l’être avant, selon les anciennes règles). Les porteurs de projets disent même que l’activité de GoogleBot sur leur site internet était anormalement élevée avant qu’ils chutent dans le SERPs. Il existe parfois un lien, mais pas toujours. Certains prestataires affirment que si ; BreizhMasters souhaite fixer le sujet une fois pour toute.  

 

Tous les référenceurs ne sont pas systématiquement des experts

Il en est de même sur les forums fréquentés par des référenceurs sans trop d’expérience, qui parlent de l’activité de GoogleBot pour rien : ils ne mentionnent pas les changements de fréquentation ou d’indexation. Josh Bachynski qui en est un mondialement reconnu, a demandé à John Mueller de Google, si un algorithme Pingouin ou Panda pouvait collecter davantage de contenu, et la réponse a été négative.

Selon le spécialiste en référencement de Google, ça n’a probablement rien à voir avec les algorithmes tels que Pingouin ou Panda. D’une manière assez forte, ils signalent que le moteur de recherches recueille de nouvelles données lorsqu’un site est examiné à nouveau. L’expert de BreizhMasters est d’accord avec cette version : souvent, un webmaster apporte plusieurs modifications seo à un site ou ajoute une charte de navigation différente, et de ce fait, quand Google note une modification importante, beaucoup d’éléments du site sont de nouveaux réexaminés.

 

Changements et qualité

Ce n’est donc pas tant la qualité ou l’algorithme de suroptimisation qui poussent à réexaminer un site web mais plutôt les changements aperçus sur celui-ci. A ce sujet, Bing a fait parler de lui en janvier 2015, en dévoilant très partiellement les lignes directrices de l’algorithme de qualité de contenu. A savoir que, comme son confrère de Moutain View, la qualité du contenu est une des clés de l’algorithme de classement. Il s’agit même d’un des trois paramètres les plus importants avec la pertinence du sujet et le contexte.

 

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :