Les 3 clés pour réussir votre activité sur le Net

 

 

Vous devez vous recentrer sur les internautes et leur montrer que votre société, et surtout  vos produits, ont une histoire ou une origine. Ce n’est pas le made in qui apporte des ventes, mais l’histoire que vous avez à raconter, même dans une fiche produit. Parfois il ne s’agit pas que de raconter : il faut interagir avec l’expérience de l’internaute. Mais tout cela ne peut fonctionner que si vous êtes prêt à abandonner de vieilles valeurs !

 

Se mettre à la portée de vos cibles

Pour réussir plus vite, vous devez mettre l’accent sur les nouvelles technologies. Vous devez digitaliser une histoire, même pour une nouvelle société. Vous ne pouvez plus vous cantonner à une communication sur le made in par exemple. C’est à vos cibles de voir ce que sont vos qualités, de votre côté, faites du storytelling.

 

Le web ne doit plus être déshumanisé, il faut travailler sur la rencontre et les services. En fait, il faut reproduire l’expérience d’un magasin, mais version digitale : click to chat, rappel automatique, e-conseiller particulier. Les visiteurs accompagnés ont un taux de conversion 10 fois supérieur à l’internaute livré à lui-même. Il est certain qu’une fonctionnalité de rappel automatique a un coût puisqu’il faut passer par une société de téléphonie, et mettre la solution en place avec du développement. Il faut toutefois voir cela comme un investissement très utile.

 

Etre collaboratif et interactif

Etre sur le web, c’est être collaboratif et interactif. Il faut surtout savoir à quel moment solliciter les internautes et par quel canal. Une communication ciblée rapporte 25 % de plus ! Il faut récupérer des informations sur vos visiteurs, et avoir un opt-in à partir de leur adresse e-mail pour leur envoyer des informations. Vous devez regarder à quel moment de la semaine vous avez le plus de connexion, et pour chaque jour, à quelles heures, voire la région. Vous devez qualifier votre base de données.  Il est clair qu’un CMS ne vous donne pas accès à cette profondeur ; une raison de plsu pour aimer les développements sur mesure !

 

Faites de Facebook votre plateforme de marque, du corporate. C’est un autre support communautaire pour des conseils, de la mise en relation. Pour du Fun, privilégiez l’éphémère du Snapchat. Le contenu à valeur ajoutée, c’est aussi parler des moments que l’internaute vit avec vous ou vos produits, la date de sa dernière commande, etc.  Il faut personnaliser le message plus que jamais. Ce  n’est pas du storytelling, mais vous êtes bien dans l’histoire et l’expérience.

 

Avez-vous bien compris ce qu’il faut faire ?

Pour se faire, il faut comprendre les attentes des consommateurs. Si vous pompez sur un site Internet bien présent sur les Medias pour créer votre site web, au lieu d'effectuer une étude de marché très approfondie en allant au contact des individus, vous ne comprendrez pas leurs motivations. Quand vous devrez communiquez ou prendre des décisions, prioriser les interventions, la probabilité d'être à côté du bon choix est forte ; c'est bien le problème si vous ne comprenez pas toutes les subtilités de ce qu'il faut mettre en place.

 

Il est important de chercher la pertinence de l'expérience des internautes, et non mettre l'accent sur le produit qui est secondaire dans le monde du digital. Un autre décalage dans l'esprit des porteurs de projets web, est que l'expérience utilisateur passe avant la performance économique, laquelle est toutefois possible si la première est garantie. Mais si elle est privilégiée au détriment de tout ce qui tourne autour de l'expérience, votre activité en ligne est d’avance loupée.  Cette expérience (utilisateur, storytelling, etc.) concerne aussi les réseaux sociaux.

 

 

Vous devez vous réinventer

Si vous n'avez pas l'habitude, certes il faut faire appel à une agence compétente, mais étant donné que c'est vous qui décidez de la durée des missions, voire qui leurs accordez ou non du budget, vous devez être capable de vous réinventer (sans pour autant vous renier bien sûr). Ou de réinventer votre expérience ; vous voyez, la notion d’expérience est de retour…

 

A force d’effectuer des veilles sur des appels d’offres et des annonces d’emplois sur des sites spécialisés, force est de constater que la même entreprise recrute à nouveau 1 à 2 mois après avoir trouvé un premier prestataire. Sauf que les critères de sélections ne sont pas les bons, et que les objectifs ne sont pas atteints. Sur 6 mois, il est fréquent de voir la même annonce entre 3 et 4 fois. C’est ce qui arrive si vous n’êtes pas prêt à vous réinventer, une jolie façon pour dire remettre en question vos valeurs.

 

Quelques chiffres :

 

 

Ces 2 motifs sont graves. Perdre de 2 à 6 mois sur vos objectifs est grave. Ne pas se donner l’opportunité de trouver les bonnes compétences parce que vous tenez absolument à travailler en régie plutôt qu’à distance, a des conséquences grave également, surtout à notre époque. Si vous restez dans de vieilles valeurs tout en claironnant que vous avez l’esprit start up, c’est à votre activité et à votre chiffre d’affaires que vous faites du mal. Il faut arrêter de croire que vous aurez pour 180 € la même chose qu’à 700 €. Ce n’est pas possible. Arrêtez de penser ou d’attendre que dans 3 mois vous pourrez sans doute tomber sur un demandeur d’emploi ou sur un nouveau prestataire proche de chez vous alors que vous aviez déjà trouvé toute satisfaction en télétravail. Vous ne savez pas faire ? Vous allez apprendre, faites confiance en votre capacité d’évolution ! Mais vous devez accepter de vous réinventer en adoptant les valeurs de votre époque, puisqu’elles sont nécessaires à votre réussite.

Commentaires

@ LeFlair : Le growth hacking est très stratégique dans le cadre d’Internet en effet. Mais ce n’est pas le seul, pour répondre à ce qui semblait être la voie unique du succès. En second lieu, simplement peut hérisser le poil, puisque qu’il faut quand même définir et gérer un budget marketing global, avoir une démarche ROIste, générer des leads et les transformer, être expert en SEO, travailler les liens sponsorisés et affiliés, être spécialiste en content marketing, en emailing, être aussi un community manager. Donc la réponse est affirmative, sous réserve de maîtriser ces points ;-)
Envoyé le 21/03/2017 à 10:18 par BreizhMasters
Est-ce qu'il ne suffirait tout simplement pas de faire un très bon growth hacking pour réussir sur le web ?!
Envoyé le 21/03/2017 à 09:06 par LeFlair
Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :
Code de confirmation :anti-flood
A recopier ci-contre * :