La mise à jour de Google d'octobre 2015 : Zombie ou Panda ?

 

La mise à jour de Google des 14 et 15 octobre 2015 : Zombie ou Panda ?De nombreux signes de mises à jour ont été remarqués depuis fin septembre - début octobre. La dernière modification que nous avons repérée date du 22 de ce mois. Cependant, d’autres ont été rapportées, le 14 et le 15, et en date du 17 octobre. Il est indubitable que Google a changé des règles pour le référencement. Voici une synthèse de tout ce qu’il faut savoir si vous avez un site Internet dont l’audience dépend du classement dans les moteurs de recherches.

 

Des rumeurs suite à des changements constatés

Il existe aujourd’hui de nombreuses rumeurs concernant le trafic ZOMBIE de Google, appelé également mise à jour ZOMBIE. Voici un tweet, montrant un changement notable le 14 octobre : « les outils automatisés montrent également des modifications. Mozcats a dévoilé un pic le 17 octobre, ainsi que SERP Metrics, qui a révélé hier une augmentation, au même titre qu’Algoroo et Accuranker. Les pages de résultats de recherches restent stables ».

 

Le positionnement de votre site web a bougé ces dernières semaines ?

La plupart des spécialistes en référencement suspectent le lancement de la dernière version de Panda, mais sans pouvoir exclure qu’il s’agisse de ZOMBIE, car la période d’HAlloween coïncide d’une part, et d’autre part un zombie est une représentation malsaine (ici = absence de qualité) de quelqu’un qui n’a pas de but, qui déambule sans intérêt, ce qui matcherait parfaitement avec la mesure de la qualité du trafic d’internautes sur un site. Par ailleurs, Google ne donne aucune confirmation, ni n’infirme quoi que ce soit. BreizhMasters a remarqué pour les sites qu’elle suit et qu’elle référence, une montée très intéressante du classement sur des mots clés concurrentiels, et un bond extraordinaire sur des mots clés moyennement concurrentiels. Déjà, c’est une bonne nouvelle sur la qualité de notre travail, et le signe que notre expert anticipe vraiment les évolutions de la firme de Mountain View. On voit surtout qu’il y a un privilège donné au contenu d’un site, au détriment du netlinking.  D’autres agences nous disent noter une baisse sur tout ce qui est stratégie de netlinking d’une part, et baisse des publications textuelles sur les sites considérées.

 

Il est donc possible que ce soit une amélioration de Panda, lequel algorithme accentuerait l’importance des publications en fréquence, et de leur qualité. Nous avons également la certitude que ça n’a rien à voir avec la compatibilité sur mobile et ordinateur, puisque les meilleures hausses sont des sites sans version responsive ! Nous n’entrerons donc pas dans le débat de fond entre ceux qui privilégient le trafic sur smartphones et tablettes, car nous avons la preuve que cette mise à jour n’a rien à voir avec cela.

 

Mesurer la qualité du trafic d’un site Internet

La menace ZOMBIE se chargerait davantage de mesurer les disparités entre le volume de trafic et la qualité du trafic sur un site, avec tout un tas de règles pour définir ce qu’est la qualité d’un trafic. Si certains référenceurs ne voient aucun changement, voire même une augmentation du volume du trafic, ils constatent majoritairement d’importantes chutes de conversions. Le trafic semble osciller entre un important taux de conversion et un taux très bas, et ce de manière quotidienne ou même plus fréquemment. Cet événement est peut-être plus important qu’il n’y paraît, puisque certains sites web, comme les e-commerces, maîtrisent parfaitement leur conversion et peuvent percevoir ce phénomène qui a débuté en septembre pour être exacte.

 

La nature d’un bon ou d’un mauvais trafic n’est pas encore claire, mais pourrait être liée à la confiance que Google accorde dans les intentions de requêtes. Par exemple : « acheter des Nike noirs airmax » = grande confiance, alors que « vitres de fenêtres blanches » = peu de confiance. De nouveaux la longue traîne serait privilégiée, ici dans notre exemple : acheter + marque + couleur + modèle est mieux considéré que quoi + couleur.

 

Il existe également une corrélation entre les sites qui remarquent ce phénomène et ceux qui souffrent d’un problème de qualité : 5 sites sur 6 qui subissent ces changements ont été touchés et pénalisés par Penguin, et plusieurs par Panda. Il est donc possible de Google maintienne un volume de trafic constant pour certains sites web pénalisés par Panda et Penguin, tout en modifiant leur trafic de bon à mauvais. Les sites de qualité bénéficient d’un bon trafic, et ceux de mauvaise qualité d’un trafic de qualité moindre. Bon trafic = qualité = meilleur référencement.

 

Il reste quelques interrogations

Reste par contre à comprendre pourquoi le trafic est en hausse sur un site, mais avec des ventes qui chutent à zéro… Si des requêtes sont favorisées et que l’internaute ne trouve pas ce qu’il veut une fois redirigé sur le site marchand, c’est grave de la part de Google. Nous ne les voyons pas faire cette bêtise - sans toutefois l’exclure -, ce qui laisse à penser que le nouvel algorithme de trafic serait prioritaire sur la qualité d’un contenu ? C’est plus cohérent, surtout que l’on constate une baisse sur un site test qui était très bien référencé, et dont le classement vient de baisser ce week end après 2 semaine ou les clics sur des liens entrants redirigent certes vers une page de qualité, mais sans autre navigation interne ensuite. Autrement dit, il ne s’agirait pas que d’avoir des clics menant vers son site, la qualité serait également mesurée sur le nombre de clics à l’intérieur dudit site.

 

 

Bien sûr, tout cela n’est que pure spéculation, mais explique ce qui a été constaté par un grand nombre de propriétaires de site. Quoi qu’il en soit, Panda ou Zombie, peu importe, l’essentiel est de comprendre la nature des nouvelles règles, et d’anticiper les prochaines. Et pour conclure sur cette notion de qualité de trafic, il ne suffira pas dorénavant de faire monter un site dans les résultats de recherches rien qu’avec du contenu, puisque Google regardera ce qu’il génère un terme de navigation interne. Il est vrai que le comportement d’un internaute une fois dans un site, en dit grand sur sa qualité : au-delà des mots (textes), le trafic (le comportement). Quelle belle évolution, et elle nous ravie !  Un vrai mariage entre SEO et contenu de qualité.

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :