La fraude Internet dénoncée par l’UFC-Que choisir

 

L’organisation UFC-Que choisir, à mit en lumière l’augmentation importante de la fraude sur Internet. L’explosion de la fraude à la carte bancaire sur les sites e-commerce est une plaie pour tout administrateur de site inetrnet et consommateur du Web. L’organisation UFC-Que choisir, informe et souhaite proposer des mesures concrètes pour contre-attaquer ce fléau des temps modernes.

Le conseil de l’agence web est bien entendu d’opter, lors de la création d’un site e-commerce ou d’un site internet avec paiement en ligne, comme lors d’une création d’un site de rencontre, d’un site d’enchères au centime ou lors de la création d’un site de locations de vacances, de la bonne solution de paiement.

 

 

L’UFC-Que choisir sonne l’alarme de la fraude Internet

Le président de l’organisation UFC-Que choisir affirme qu’il y a une « absence totale de politique en matière de sécurité des moyens de paiement ». Pour preuve, selon l’Observateur, la fraude à la carte bancaire sur les sites internet a augmenté de façon considérable depuis 2006, elle serait estimée au tiers du montant total des fraudes.

L’organisation UFC-Que choisir s’indigne. Si la fraude est une difficulté pour les propriétaires des sites internet qui vendent un service ou un produit, le risque est d’acheter ce bien ou de produire ce service sans être payé au bout du compte.

Notre agence web met en garde les créateurs d’un site internet, pas les webmasters mais les clients eux-mêmes, contre cela, et nous suggérons sans cesse la solution de paiement en ligne paypal qui propose la juste solution au juste prix. Mais certaines banques arrivent à vendre leur solution de paiement de base, oubliant de signaler aux propriétaires d’un site e-commerce qu’ils ne sont pas protégés. Et le tarif de la solution basique possède une commission inférieure à la solution paypal, ce qui aveuglant. Jusqu’à la première vague d’impayés…

 

La solution bancaire ne doit jamais être la formule de base. Comme son prix est plus cher que celle de paypal, il importe que le chiffre d’affaire mensuel soit conséquent. Sinon, les solutions de paiement en ligne d’une banque n’au aucun intérêt.

 

Le président de l’organisation UFC-Que choisir, réclame un « traitement efficace »

L’organisation UFC-Que choisir désireux de voir se problème être prit plus au sérieux et s’affaiblir. Pour cela il met en place cinq propositions pour lutter contre les fraudes à la carte bancaire sur Internet. Premièrement, il demande un envoie systématique d’une confirmation de paiement à l’utilisateur concerné par la banque, par mail, ou sms. Sauf que tous les hébergeurs ne proposent pas le service de sms, lequel par ailleurs a un coût non négligeable…

 

Il prévoit également une obligation pour tous les professionnels enregistrant les données personnelles des clients d’informer immédiatement d’une éventuelle attaque des serveurs. Sauf que les sites e-commerce n’ont pas accès aux N° de cartes bancaire, ce sont les banques ou paypal qui les stockent… Et puis cela ne règle pas la fraude dont serait victime le propriétaire du site internet...

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :