Google Maps utilise des photos pour identifier les spams

 

Google Maps utilise des photos pour identifier les spamsQuelques demandes de brevets intéressantes ont fait surface chez Google récemment, au sujet de l’utilisation de photos dans Recherche Locale, afin d’identifier si des sociétés existent réellement ou si elles sont fermées, ou même si ce sont des spams. Il est évident que cet algorithme va impacter directement le référencement des annuaires, voire des sites de petites annonces, de locations saisonnières, etc.  Bien entendu, chaque site web ayant besoin d’être vu au niveau régional, départemental ou sur une zone de villes déterminées, l’information est à prendre en considération. En tant que spécialiste SEO qu’est BreizhMasters, nous suivons l’évolution de près et avons choisi de vous présenter les lignes cardinales de cette règle de Google.

 

 

 

 

Le premier de ces brevets concerne des images Street View

Le brevet assigné à Google, Inc. Et publié sous le N°(Etats-Unis) 20150154607 se nomme : Systèmes et Méthodes de Mise en Corrélation des Renseignements Commerciaux pour Différencier des Spams, des Entreprises Fermées et des Signaux de Classement. Il a été déposé le 24 février 2011, mais l’accord date du 04 juin 2015.

 

Les inventeurs sont :

  1. Andrea Frome
  2. Howard Wellington Trickey
  3. Melanie Clements
  4. Ethan G. Russell
  5. Paul Eastlund
  6. Diego Ariel Gertzenstein
  7. Douglas Richard Grundman
  8. Baris Yuksel

 

Le brevet en résumé

Des systèmes et des méthodes sont fournis pour déterminer si des annuaires professionnels ou site web ayant des éléments géolocalisés sur une société (ou plusieurs) sont des spams ou des entreprises qui n’existent plus. Dans un exemple que Google donne, un site professionnel contient une géolocalisation et le nom d’une société, ainsi qu’une ou plusieurs images de la rue liée(s) à un objet géographique qui se trouve à la même géolocalisation, ou tout proche, que le site Internet en question.

 

Le système du moteur de recherches détermine si ce site web professionnel est un spam ou si la société est fermée sur la base des images Street View, en déterminant si l’objet géographique est une entreprise ou non, ou peut analyser si elle est visible sur n’importe quelle image Street View. Ce brevet vise donc à détecter les spams et les entreprises fermées sur Google Maps.

 

 

De fausses informations professionnelles sur un site Internet, classeraient ce dernier comme étant un faux site web. L’idée est que ces mauvaises informations peuvent avoir un impact sur les utilisateurs de Google, car tout site professionnel peut apparaître dans des résultats Google Maps, des résultats Recherche Google et des services basés sur la localisation.

 

Quel est le véritable problème ?

Ces annuaires peuvent contenir des données de propriétaires, qui détaillent entre autres le nom de l’entreprise, son adresse, ses numéros de téléphone, son site Internet et ses données de géolocalisation (latitude/longitude). Ces annuaires peuvent comprendre des spams non désirés (de faux annuaires pour des entreprises qui n’existent pas) tout comme des entreprises fermées, ce qui peut induire en erreur des utilisateurs ou compliquer leur expérience s’ils utilisent ces données pour entrer en contact avec ces sociétés pour demander un devis. C’est pourquoi Google envoie des voitures équipées d’appareils photos et de caméras sur leurs toits, pour filmer les rues à travers la France. Des rapports ont récemment fait surface qui affirment qu’Apple envoie désormais des véhicules pour prendre en photo des entreprises de façon comparable à Google.

 

Les images Street View de Google sont disponibles sur Google Maps, et montrent généralement des photos de bâtiments, de quartiers et d’autres lieux afin de permettre aux utilisateurs d’observer un point précis avec la perspective d’une personne plutôt que celle d’un satellite qui filme de dessus. Ceux-ci peuvent inclure des lieux tels qu’un musée, un magasin, un restaurant ou un autre point d’intérêt. Vous pouvez également voir des façades de boutiques et les enseignes d’entreprises. Google possède plusieurs autres sites qui proposent ces vues.

 

Ce brevet utilise un outil qu’il appelle des codes visuels pour classer les sites professionnels relatifs les uns aux autres et pour décider quelles entreprises montrer pour un affichage bien visible sur une carte.

 

 

En conclusion, il faut comprendre que la vérification des informations que votre site divulgue, est devenue une nécessité. Il serait trop facile à un concurrent mal intentionné de faire créer de fausses annonces par exemple, pour que votre site soit catégorisé comme un faux site pour un excès de spams liés à la géolocalisation. Par extension, les pages satellites vont subir quelques sanctions également, ce qui est une bonne chose pour le spécialiste SEO que nous sommes !

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :