Avec l’abandon du Page Rank le contenu est roi

 

Avec l’abandon du Page Rank le contenu est roiBreizhMasters dit depuis fort longtemps que le Page Rank de Google n’est plus lié au référencement, qu’il ne s’agit que d’une mesure dite sociale. Pour encore un certain nombre de porteurs de projets, page rank rime toujours avec classement dans les résultats de recherches, ceci à cause sans doute de la traduction du mot ranking... Nous vous annoncions la conclusion officielle de la firme de Montain View de mettre fin au Page Rank ; c’était en décembre 2014. Comme nous voyons encore des demandes de devis qui nous parviennent avec ses mentions, nous avons décidé de rédiger cet article pour expliquer une fois pour toute ce que c’est. Pour rappel, le Page Rank de la barre d’outils ne serait plus mis à jour, sachant que le moteur de recherches ne la mettait à jour que 2 à 3 fois par an seulement.

 

Ce qui nous mène à nous poser les questions suivantes : est-ce que le moteur de recherche n’utilise plus le Page Rank ou en utilise-t-il un nouveau? Que nous prépare Google ? Le brevet qui lui a été accordé en septembre 2014 revêt des aspects impliquant un score global aux pages Web qui à certains égards sont similaires au Page Rank, il y aurait donc du nouveau. De plus, il a une façon de classer les pages individuelles au sein d’un site qui pourraient diminuer le score global si les pages similaires à une requête ne sont pas très importantes pour le site.

 

Un synopsis de son fonctionnement

Il existe des critères de classement indépendants au thème d’une requête : le nombre de liens externes qui pointent vers les pages du site, le nombre de liens qui pointent vers d’autres sites depuis les pages du site. Certains éléments nous ont rappelé l’algorithme HITS. Il permet de mesurer l'autorité d'une page web par rapport à d'autres. Il a été créé en 1999 par Jon Kleinberg. Il est parfois considéré comme précurseur de l'algorithme Page Rank qui, comme HITS, a pour but, sur la base d'un graphe, d'assigner un score à celles-ci de façon à identifier les pages ayant le plus d'importance.

 

Un autre critère concerne le thème des pages web, du site et des pages qui lient ce site à d’autres sites. Ce critère n’est pas sans rappeler le Topic-Sensitive Page Rank  présenté par un ingénieur de Google. Une sorte de PageRank axée sur la thématique d’une page web ou d’un site web dans sa globalité.

 

Le brevet commence simplement par nous expliquer que les moteurs de recherche classent les pages web et les autres objets (images, vidéos, livres, entreprises et autres) pour montrer les résultats de recherches répondant à une requête. L’ordre de ces résultats peut reposer sur divers facteurs. Le classement des pages web repose sur des données externes et sur la qualité de ces pages, notamment le contenu qui reflète le niveau de pertinence pour une requête donnée, ce qui améliore le référencement, ou pas.

 

Le classement global

Le classement global désigne le classement des objets (pages web, images, fichiers multimédia, etc.) appartenant à l’ensemble des sites web explorés et indexés dans le moteur de recherche de Google. Le classement global résulte en partie de la pertinence des pages web pour une requête donnée et de leur autorité relative comparée aux autres pages web d’autres sites web.

 

Pour le classement On Site, un nombre de pages provenant de chaque site peut être classé selon un ensemble de critères internes pour créer un classement en fonction du contenu. Chaque objet dispose d’un score de classement dit On Site. Le classement combiné désigne la combinaison du score global du site qui publie cette page et du score de classement On Site de cette page.

 

Les caractéristiques au cours de ce processus

Le classement global d’une page est donc modifié par la structure interne du site web dans lequel elle se trouve ou par un certain niveau seuil d’autorité relative à la page comparé aux autres pages, qui repose éventuellement en partie sur une mise en place relative de la page au sein de la structure interne. Cela pourrait être fait en partie par une analyse des liens vers la page à partir d’autres pages sur le site. C’est un peu comme une analyse du Page Rank limitée à un seul site.

 

Les critères examinés pour classer des objets peuvent être :

 

Les scores de positionnement On Site sont calculés pour les pages d’un site en comparaison avec d’autres pages du site. Une page représentative peut être déterminée pour le site reposant sur les scores de classement des pages du site. Le score de classement global du site peut être ajusté, fondé sur le score de positionnement On Site de la page représentative.

 

D’autres aspects des critères:           

 

 

Avantages de ce fonctionnement

Le brevet montre les « avantages » suivants :

  1. La pertinence des résultats de recherche peut augmenter par l’incorporation de signaux locaux dans leurs classements.
  2. Les signaux locaux peuvent contenir des informations pertinentes au site en question et peuvent également fournir des renseignements supplémentaires en vue de classer un site comparativement aux autres sites dans les résultats de recherche.
  3. Si la lecture des données des signaux locaux est inexacte ou douteuse, cela peut être compensé en regardant la structure d’un site ou l’autorité relative du site lors de l’utilisation des signaux locaux afin de classer les résultats de recherche.

 

Le référencement des résultats de recherche a été créé par Sundeep Tirumalareddy et Trystan G. Upstill

Attribué à Google

Brevet américain 8,843,477

Accordé le 23 septembre 2014

Dépôt : le 31 octobre 2011

 

Les données Off Site du référencement

Le classement global peut impliquer les données Off Site, incluant des signaux pouvant être identifiés sans lire les informations de l’objet web tels que :

 

Les données On Site peuvent également être utilisées avec les données Off Site pour calculer le score global d’une page dans les résultats de recherche. Les données peuvent comprendre des données basées sur des informations obtenues auprès d’une page ou d’un site, telles que :

 

Plus d’une page d’un même site peuvent être pertinentes à une requête et ces pages « connexes » peuvent être comparées en examinant des éléments tels que les « données On Site » énumérées ci-dessus qui comprennent des éléments tels que les mots clés sur une page web associés à une requête, etc.

Par exemple, le score de classement global peut être basé sur les données Off Site et On Site à la fois, mais la balance penche plus du côté des données Off Site lorsque l’on calcule le score de classement global.

 

D’autres signaux peuvent inclure :

 

Critères de fiabilité – Celles-ci peuvent comprendre :

 

Les critères du classement On Site peuvent aussi être utilisés pour déterminer l’importance d’une ressource spécifique au sein d’un site web basé sur d’autres facteurs, tels que le type de requête ou le type de site. Une page web présentant des informations en rapport avec le produit le moins cher de la même marque trouvé sur un site peut recevoir un classement On Site de haut rang. Seront favorisées les pages contenant des messages plus récents d’un forum ou d’une actualité changeante.

 

Une complexité de critères qui a des répercussions

L’agence web imagine une page étant classée au premier rang selon les critères Off Site mais mal classée selon les critères On Site. D’un point de vue global, le site semble être important mais la page pour ce thème spécifique semble être rare ou d’une importance minimale sur le site. Une page web peut très bien avoir un très bon score Off Site et un mauvais score de classement On Site. Dans ce cas de conflit, Google comprendrait que le site manque de pertinence, ce qui aurait de mauvaises conséquences pour le classement des pages web dans les pages de résultats. Voilà pourquoi le contenu est essentiel aujourd’hui. Les liens de qualité, même « naturels », ne font pas tout. Un site vendant des vêtements d’hommes pourrait être très important, mais il pourrait également ne vendre que 2 types de montres ; les deux pages concernant ces montres pourraient se révéler pas si importantes que ça.

 

Mentionné ci-dessus, où l’on parlait d’une page web représentative si la requête implique les montres d’hommes, le score représentatif des pages sur les montres pourrait s’avérer assez bas et cela pourrait avoir un impact négatif sur un score combiné pour toutes les pages. Ce site qui ne se concentre pas tellement sur les montres Homme ne devrait probablement pas se classer si bien dans la durée.

 

 

En définitif, le contenu est roi !

 

Commentaires

@ Womam American : il ne l’a jamais autant été !
Envoyé le 02/09/2019 à 08:31 par breizhmasters
Vu que PageRank est de retour en 2019 (j'ai vu que vous l'aviez écrit dans un autre article), le contenu est-il toujours aussi important ?
Envoyé le 21/08/2019 à 17:55 par Womam American
Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :