L'Union européenne enquête sur la gestion du trafic des FAI

 

Les sites internet en streaming visés ou la gratuité globale ?

BreizhMasters est une agence de création de sites internet en Bretagne sur les Côtes d'Armor et partout ailleurs en FranceL'Union européenne a annoncé avoir demandé aux 27 pays membres d'enquêter sur les fournisseurs d'accès à Internet afin de savoir s'ils bloquent ou ralentissent les services, ce qui nuirait aux consommateurs.

L'enquête vise à la fois les fournisseurs d'accès à Internet fixes et mobiles, et les résultats seront publiés d'ici la fin de l'année.
Les résultats pourraient engendrer de nouvelles règlementations qui interdiraient les fournisseurs d'accès à Internet de Paris et de partout dans le monde (UE) de bloquer ou de ralentir les outils de communication vocale comme Skype, ou bien des services de vidéos en streaming. La création de sites internet de streaming n’a pas chutée pour autant, mais les sites illégaux sont observés de prêts.

«C'est avec détermination que je souhaite que tout le monde dans l'UE puisse bénéficier des avantages d'un Internet ouvert et légitime, sans restrictions cachées, et sans une vitesse de chargement plus lente que ce qui était promis. » a déclaré Neelie Kroes, commissaire de l'UE chargée du programme numérique.


Neelie Kroes a ajouté que la Commission européenne ne s'appuierait pas seulement sur les conclusions des régulateurs nationaux des télécommunications, mais demanderait également aux consommateurs et aux entreprises de signaler les problèmes.


La neutralité de l'internet difficile à être acceptée...

L'enquête de l'UE sur les pratiques des fournisseurs d'accès à Internet fait partie d'un débat plus large sur le principe de « la neutralité du Net » à la fois en Europe et aux États-Unis.
Les partisans de la neutralité du Net soutiennent que tous les services en ligne devraient être traités de manière égale afin de favoriser la concurrence et l'innovation. Quant aux fournisseurs d'accès à Internet, ils font valoir qu'ils doivent gérer le trafic pour s'assurer que les services gourmands en bande passante comme la vidéo en streaming ou les communications vocales fonctionnent correctement.


Jusqu'à présent, la Commission européenne a adopté une approche relativement favorable à la neutralité du Net, en ayant pour objectif que les nouvelles règlementations de télécommunication qui entreront en vigueur le mois prochain, créent de la concurrence et la transparence nécessaires à un marché équitable et favorable aux consommateurs.


Surfer sur un site internet aussi vite que pour recevoir un mail

"Le consommateur n'est pas affecté si un e-mail lui parvient quelques secondes après qu'il a été envoyé, alors qu'un retard semblable pour une communication vocale engendrerait une mauvaise réception, ou deviendrait même incompréhensible.» a déclaré la Commission.
Tant qu'il y aura suffisamment de concurrence entre les fournisseurs d'accès à Internet, les utilisateurs pourront marquer leur désapprobation, et s'assurer qu'ils obtiendront le service qu'ils veulent, » a affirmé Kroes.

Selon cette logique, de nouvelles règlementations qui permettent aux consommateurs de changer de fournisseur d'accès Internet et téléphone en l'espace d'une journée, et tout en gardant leur numéro, devrait finalement éliminer les opérateurs qui bloquent ou ajoutent des frais pour l'utilisation d'un outil de communication vocale tel que Skype,  comme le font certains en Autriche, en Allemagne, en Italie , aux Pays-Bas, au Portugal et en Roumanie.

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :