Rédaction pour un blog traitant du web

 

www.parlezvousweb.fr est un blog traitant de tout ce qui se rapporte à l’Internet. Créé et géré par une consœur spécialisée dans la rédaction web dans la région de Nantes, l’information présente doit évidement attirer de nouveaux lecteurs.

 

Un besoin d’outsourcing en rédaction

Dans le cadre de ce projet d’envergure, puisque tous les sujets du web semblent être abordés, son besoin était d’avoir des rédacteurs web pour alimenter ce blog. Il semble avoir été alimenté dans un premier temps en interne, mais face à ce souci de temps que demande une telle entreprise, une aide en outsourcing était nécessaire. A la recherche de différentes plumes, styles et idées, la réponse de BreizhMasters à son appel d’offres a été suivie d’un accord pour lui fournir un article.

 

Le sujet imposé par la cliente était Les différences d'écriture entre journaliste et rédacteur web. Bien évidement, il n’a pas de secret pour nous étant donné qu’il fait partie intégrante de notre métier. Il devait aborder en 600 mots les différences d'écriture entre le métier de journaliste et de rédacteur web, pour un public néophyte en la matière. Le référencement étant une clé de voute, l’article devait être rédigé en tenant compte de contraintes SEO.

 

Un projet intéressant

A ce titre, la cliente précisait une attente de livraison : « Précision : faire un texte optimisé pour le web (h1,h2, champ sémantique autour du sujet) ». En fait, jusqu’à ce qu’elle procède au paiement et qu’elle nous communique son adresse mail pour livraison, nous ignorions qu’il s’agissait d’une consœur. Ce qui n’enlevait aucun intérêt à jouer le jeu, d’autant que nous étions souvent en concurrence sur certains projets ; nous avons voulu y voir une reconnaissance dans le fait de faire appel à nos services.

 

La livraison a été réalisée dans les temps, avec les optimisations demandées. Le sujet étant fort passionnant, la longueur à dépassée les 600 mots pour arriver à 725.

 

 

Les vacances sont arrivées sur ces entrefaites, et les articles ont cessés à la rentrée de toute façon (à l’heure où ces lignes sont éditées) ; du coup la mission n’avait plus lieu d’être suivie.