Créer une option addictive pour augmenter les ventes sur votre site

 

 

Avec le numérique, certaines entreprises comme Amazon ont compris que l’addiction de l’utilisateur permet de gagner de l’argent. La situation est simple : faire payer une option mensuelle ou annuelle pour faire acheter plus. Mais qui accepterait de payer pour au bout du compte dépenser plus ?  En fait, beaucoup d’internautes acceptent cette forme d’asservissement. Leur motivation peut prendre plusieurs visages : des habitudes, des usages plus ou moins répétés qu’ils font d’Internet, etc. 

Bien entendu, il faut offrir un service différent pour inciter l’internaute à conclure l’affaire. Pour mieux comprendre, vous pouvez imaginer une concession automobile qui vous facturerait l’entrée du magasin juste pour pouvoir acheter une voiture…

 

L'option payante est le secret

Cela vous laisse septique sans doute. Pourtant Amazon a augmenté son chiffre d’affaires de pratiquement 30 % avec ce fonctionnement. L’intérêt n’est pas tant la facturation de l’option, mais le fait que les montants annuels des achats augmentent, parce qu’une option payante est souscrite et qu'elle est le moteur qui déclenche les achats.

L’option payante doit être intéressante pour le consommateur. Pour importe la forme concrète qu’elle prend. Dans tous les cas, vous devez proposer de lever tous les freins qui empêchent un achat tout court sur votre site, voire un achat plus important ou un abonnement. Vous devez donc analyser la vie de vos visiteurs et des membres sur votre site. Il n'existe pas de truc magique, il faut procéder à cette analyse pour découvrir votre levier.

 

L'étape après l'option payante

Plus tard (assez rapidement en fait), il faut proposer d’autres services supplémentaires pour fidéliser le client souscripteur de l’option.

Vous n’êtes pas obligé d'associer toutes ces plus-values supplémentaires à tous vos produits ou services. Mais pour faire les bons choix, certes il faut être compétitif sur les prix, mais surtout offrir de la simplicité et de la rapidité. Vous devez vous rapprocher de la notion de temps réel, comme sur les réseaux sociaux. Si vous arrivez à conceptualiser cela pour votre site, vous aurez tout gagné ! A condition d’analyser les données récoltées, évidemment.

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :
Code de confirmation :anti-flood
A recopier ci-contre * :