2018 et les plate-formes de locations saisonnières

 

 

L’actualité sur airbnb est riche depuis le mois de décembre , et cela continue en janvier : tout ce qui est considéré comme une dérive est progressivement mis en avant, ce qui oblige la société à corriger ces écarts. Les médias en font l’écho, ce qui impacte le volume de demande de création de sites de réservations airbnb like.

 

Venant de livrer ce qui devrait être son concurrent pour la Suisse, le client de l’agence a souhaité nous donner un accès total à son compte sur cette plate-forme de location de meublés touristiques pour définir d’éventuelles fonctionnalités à mettre en place pour faire évoluer prochainement son nouveau site. C’est ce qui a permis à BreizhMasters de remarquer des bugs sur airbnb ! Voilà qui me surprend toujours de constater qu'un N°1 n'a pas de développement toujours très bien pensés ou solides, et que si un site complet et de qualité est important pour devenir un cacique sur Internet, seule la communication hisse dans le Top 3 de l'inconscient collectif. Mais je le suis de moins en moins (surpris), j'avais constaté des soucis avec blablacar également. Ceci est dû sans doute au nombre de développeurs indépendants qui interviennent, sans connexion les uns avec les autres. Mais c'est un autre sujet...

 

La taxe de séjour s’applique aux clients des sites de locations saisonnières

Il a été décidé par les pouvoirs publics, le 8 décembre 2017 que les clients de la plate-forme de réservations doivent être soumis à la taxe de séjour. Il s’agit de la conséquence du budget rectificatif pour 2017 : la taxe de séjour est étendue à la location de logements touristiques caractérisés comme non classés.

 

Cette taxe de séjour est calculée sur le prix HT de la nuitée, par personne. Si vous décidez de créer à votre tour une plate-forme de locations de meublés touristiques, vous devez prévoir cette fonctionnalité pour le calcul automatique de cette taxe, et de la discriminer dans les factures adéquates. Normalement, cette collecte devient obligatoire dès janvier 2019, ce qui vous octroie 1 an de sursit. Mais il convient d’y penser dores et déjà lors de la rédaction de votre business plan ou du business model.

 

Cette taxe de séjour devrait rapporter 120 millions d’euros à l’ensemble des villes de France.

 

L’arrivée de l’airbnbisation

Après l’uberisation, voici l’airbnbisation ! Si le terme s’applique à toutes les plate-formes de location, il fait référence à airbnb parce qu’elle représente sur la ville de Paris environ 60 % des logements mis en ligne, ce qui est beaucoup.

 

Tous les biens mis en location de courte durée doivent être déclarés à la mairie de leur arrondissement respectif. Depuis le 1er décembre 2017, le N° communiqué au propriétaire du logement mis en ligne, doit figurer sur l’annonce des plate-formes de réservations. Les propriétaires contrevenants risques maintenant 50 000 € de sanction, soit le double de ce qui était jusqu’alors.

 

La carte antifisc

La plate-forme airbnb a été accusée par la France d’avoir édité une carte bancaire émise à Gibraltar, permettant de ne pas déclarer au FISC français les sommes d’argent perçues aux titres des locations saisonnières réalisées sur son site Internet. Cette carte bancaire MasterCard Payoneer autorise le titulaire à retirer cet argent (dans la limite du crédit réel) dans tous les distributeurs de billets. C’est ceci qui lui a valu ce petit nom de carte antifisc. Ce scoop a été révélé par France Info.

 

Depuis, non seulement airbnb a décidé de retirer sa carte, mais toutes les plate-formes de réservations ont l’obligation de signaler à leurs clients leur nécessité légale de déclarer les revenus issus des réservations validées sur chacun de leur site Internet. Obligation est également faite de rediriger leurs clients vers https://www.impots.gouv.fr/portail/.

 

 

 

Ce n’est que dans 1 an (en 2019 donc), qu’une plate-forme aura l’obligation de transmettre aux impôts un fichier avec les revenus gagnés par chacun des clients. Notez que cette obligation va toucher tous les sites de mise en relation, pas uniquement ceux dédiés aux meublés touristiques !

 

Commentaires

Votre Pseudo :
Votre E-Mail :
Votre Message :
Code de confirmation :anti-flood
A recopier ci-contre * :